Dijon et Nanterre jouent les gaulois irréductibles

Emmanuel Laurin
4

Après la victoire en ouverture de Cholet en terres parisiennes (levalloisiennes en fait), la pression était sur les épaules des autres équipes en balance pour les playoffs.

Roanne a répondu présent en battant Nancy (83-75) alors que Dijon s’est également offert une belle victoire contre un concurrent direct, la SIG de Vincent Collet et Alexis Ajinça. Mais la surprise est venue d’Orléans, où la patrie de Jeanne d’Arc a été mise à mal par les franciliens de Nanterre (64-61).

Gravelines et Chalon ne s’arrêteront plus

Dans le haut du panier, les deux leaders continuent leur course en tête avec une victoire facile pour le BCM contre Pau Lacq Orthez et un succès plus difficile mais conquis de Chalon face au Havre (89-78).

Blake Schilb aura été à nouveau impérial pour l’Elan avec 32 points et autant d’évaluation, alors qu’Evtimov apportait 18 points. Sans Albicy, les Maritimes ont encore pu compter sur Rudy Jomby (21 points) qui termine avec JR Reynolds, meilleur marqueur de la partie, et ce, pour la 3ème fois d’affilée.

Dijon et Nanterre y croient encore

C’était le match de la mort. Entre Dijon et Strasbourg, une place en playoffs se jouait en grande partie, et la JDA a pris le meilleur grâce à un Bobby Dixon des grands soirs (28 points, 7 passes, 4 rebonds). Malgré 18 points de Kevin Anderson et 17 d’Ajinça, la SIG doit plier les gaules… pour de bon ?

A l’instar des bourguignons, les franciliens de Donnadieu font mieux que de la résistance. Ils veulent les playoffs et ils s’autorisent le rêve en allant battre aux forceps l’Entente Orléanaise (64-61) avec un Riley décisif (15 points). L’amiral Sy termine aussi à 15 unités.

Poitiers sera encore dans l’élite l’an prochain

Dans un autre match concernant cette fois le classement des qualifiés aux playoffs, Roanne a dû avoir recours à une prolongation mais s’impose finalement 83-75 face aux Couguars. Dylan Page a été énorme avec 28 points, bien accompagné d’Holland à 22. Et Uche a fait le boulot dans la peinture : 11 points, 11 rebonds.

Dans les autres matchs du soir, Le Mans a étrillé le HTV (112-66) de 46 pions avec 23 points et 9 rebonds de Sommerville et 19 points et 7 passes de Rochestie. Poitiers s’est lui offert le scalp villeurbannais (73-62) s’assurant par la même occasion une prochaine saison dans l’élite. Bravo au trident français Badiane – Fournier – Guillard, respectivement à 16, 11 et 12 points.

Les résultats complets de la 27e journée

Vendredi 20 avril
Paris Levallois – Cholet (70-85)

Samedi 21 avril
Chalon – Le Havre (89-78)
Le Mans – Hyères-Toulon (112-66)
Orléans – Nanterre (61-64)
Poitiers – ASVEL (73-62)
Strasbourg – Dijon (79-83)
Roanne – Nancy (83-75)
Pau-Lacq-Orthez – Gravelines-Dunkerque (71-88)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

4 Responses

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements