Autre

Cholet fait un grand pas vers les playoffs

Le Mans avait dégusté l’un des plus incroyables retournements de situation sur ce même terrain en perdant le match après l’avoir mené de 16 longueurs, les voisins de Cholet ont bien failli vivre la même expérience en comptant jusqu’à 21 points d’avance avant que Dijon ne revienne à 3. Au final, le CB l’emporte aux forceps (74-68).

Cholet pilonne à l’intérieur

C’est un match à la vie à la mort, et qui plus est entre une des meilleures équipes à domicile (Dijon) contre une des meilleures équipes à l’extérieur (Cholet). Et si la JDA sait que son succès passera par une bonne prestation défensive, le CB ne s’embarrasse pas pour commencer fort.

Le secteur intérieur des Mauges fait la différence dans le premier quart avec 11 points en 8 minutes de Robert Dozier qui alterne intérieur et extérieur. Avec les 6 points de Gobert qui lui dunke tous ses ballons, Cholet compte 17 de ses 20 points grâce à ses intérieurs.

Vebobe et le rebond offensif

Cholet continue d’accélérer en passant un 11-0 (24-16) et ne rate pas grand-chose (10/14 aux tirs). Dijon n’arrive plus à trouver de positions de tir et seul Bobby Dixon surnage avec 10 points dont deux bombes à trois points.

Avec 7 rebonds offensifs (sur 9) dont 5 pour Luca Vebobe qui surgit pour remettre le couvercle à trois reprises. Il provoque même une faute antisportive de Rob Lewin. Mais il ne valide pas son bon passage en ratant ses 4 lancers francs. Mais Cholet est clairement au-dessus à la pause (38-26) car en face la JDA peine aux tirs (9/21).

De +21 à +3

Et ce n’est pas le cas de Cholet qui commence la seconde mi-temps avec 3 trois points dans les coins dont deux par le Coyote, William Gradit qui crée le plus grand écart du match (47-30) en plus de devenir le meilleur scoreur du match avec 12 unités.

L’écart continue d’enfler et la défense omniprésente de Cholet poursuit son effort et ça fait +21 (57-36). Mais la JDA l’a déjà fait contre Le Mans, pourquoi ne pas récidiver contre les choletais ? En tout cas, Dijon joue son va-tout en présentant une zone press en tout terrain et la JDA arrive à revenir à dix points en infligeant un 19-6 (66-56).

Dijon a failli refaire le coup

La pression s’accentue encore alors que les choletais ne rentrent plus un shoot, Dijon est sur le point de remettre le couvert ; il n’y a plus que trois points (63-66). Heureusement, Robert Dozier calme l’ambiance bourguignonne et Cholet, qui a cédé à la panique dans le dernier (14-30) réussit à conserver l’essentiel (74-68).

Ce succès met les hommes de Kunter en position de force pour aller attraper la dernière place en playoffs, et ça met également la pression sur la Chorale de Roanne qui demain jouera un duel décisif contre Nanterre pour ce dernier strapontin.

 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • snekz dit :

    le score est de 74 à 67. Cholet s'est arrêté de défendre d'un coup ! La défaite aurait fait mal aux joueurs… Heureusement que Leloup loupe le panier immanquable sous l'arceau pour revenir à -1 ! Quelle fin de match. Ce Dixon qui nous fout la misère alors qu'à l'aller pour la défaite de CB à domicile il n'avait rien fait.