ACB : le cinq majeur de l’année avant les playoffs

Emmanuel Laurin
3

Chez nos voisins espagnols, on sait faire les choses comme il faut. On a déjà terminé la saison régulière en compactant ces deux dernières semaines avec 4 journées resserrées, de sorte que l’on peut désormais célébrer les meilleurs joueurs de l’exercice.

Le plateau des playoffs est prêt et il nous offre de très belles oppositions telles que Vitoria qui rencontre Bilbao dès le premier tour, ou Valence qui devra jouer San Sebastian. Le Real et le Barça sont a priori favoris avec des duels respectifs contre Séville et Alicante.

Teletovic écrase la concurrence

Pour ce qui est des récompenses annuelles, le meilleur cinq présente beau, et comment pourrait-il en être autrement avec ce qui est définitivement la meilleure ligue européenne et la seconde dans le monde après la NBA. Regardez plutôt :

Meneur: Sergio Llull (Real Madrid)

Arrière: Sergi Vidal (San Sebastian)

Ailier : Andy Panko (San Sebastian)

Ailier fort: Mirza Teletovic (Vitoria)

Pivot : Erazem Lorbek (Barcelone)

La grosse sensation est venue de l’élection de Mirza Teletovic qui écrase la concurrence avec 100 voix contre 35 pour le second intérieur, à savoir Lorbek. Par ailleurs, Juanca Navarro et Jaycee Carroll qui avaient été élus par le passé disparaissent et payent surtout une saison inconstante.

Andy Panko MVP pour la belle saison de San Sebastian

Le duo de San Sebastian (qui affrontera le duo français de Valence en playoffs) Vidal – Panko est sacré pour récompenser la superbe saison de leur équipe qui termine à la 5ème place.

Andy Panko est même élu meilleur joueur de la saison avec ses 19 points et 5 rebonds de moyenne pour 17 d’évaluation. Les fans avaient voté pour Teletovic alors que les joueurs mettent encore et toujours Navarro sur un piédestal.

Pascual encore meilleur coach

Le trophée de meilleur entraîneur n’a lui pas connu de surprise, il revient à Xavi Pascual qui le remporte pour la troisième fois consécutive. Le Barça finit 1er de la saison régulière avec 28 victoires et 5 défaites.

Micah Downs (Manresa) est lui le Most Improved ou en tout cas celui qui ramasse la mise pour la révélation de la saison. Sorti de Division 1 belge, l’Américain a surpris tout son monde avec une saison solide (11 points, 4 rebonds pour 10 d’évaluation en 23 minutes de moyenne).

Au rayon des récompenses diverses et variées, Latavious Williams (Badalone) est le joueur le plus spectaculaire que l’on a élu tout au long de la saison avec les Top 7 hebdomadaires (7 pts pour une 1ère place, 6 pts pour une 2e place, etc…), et Sergi Vidal est récompensé pour son attitude sportive et fair play.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

3 Responses
  1. Greenpierce34

    Navarro est quand même un génie
    C'est lui le boss en selection alors qu'a ses cotés tu as quand même les Gasol, Garbajosa, Ibaka ou Rubio et c'est lui le patron
    Un vrai MAESTRO

  2. SternDavid

    Respectuesement Vidal est un très bon joueur mais navarro est dans le mem registre 10 fois meilleur, c'est simple durant ses années TAU Victoria il a toujours été considéré comme un role player…

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements