Autre

Cholet renvoie Gravelines au Sportica pour une belle

Ça n’était arrivé que trois fois durant la saison. C’est déjà arrivé 1 fois en 2 matchs pour Gravelines-Dunkerque. Cholet s’est effectivement imposé dans son antre de la Meilleraie (76-65), là aussi fait rare puisque les locaux se montraient fébriles devant leur foule (6 victoires – 9 défaites).

On relancera les dés mardi prochain pour une belle, comme dans la série entre Nancy et Le Mans. Alors champions en titre et leaders du championnat en péril ?

Cholet (presque) tout en contrôle

Dans un match de puncheur, le Cholet Basket est parvenu à s’imposer (76-65) contre le leader du championnat Gravelines-Dunkerque. Avec Causeur à 21 points, 7 rebonds et 5 passes et Nelson qui ajoute 19 points et 6 rebonds, l’équipe d’Erman Kunter n’a pas craqué après un 18-2 pour commencer le dernier quart.

Il faut dire que Cholet avait réalisé une prestation solide sur les trois premiers quarts. Causeur provoquait les fautes les unes après les autres (9 en tout) et le CB pouvait enfin courir. Patrick Christopher qui venait de recevoir son trophée de meilleur joueur du mois, marquait 14 points et maintenait les Maritimes avec la tête sous l’eau. Quelle ironie (59-44 avant le dernier quart) !

Causeur et Nelson à la barre

Mais par Juby Johnson qui dégainait derrière l’arc malgré deux défenseurs sur le paletot, le BCM refaisait son retard en moins de temps qu’il n’en faut pour vider un verre de cabernet au comptoir de la Meilleraie. Gravelines revient souffler sur la nuque choletaise et quand Nelson prend une technique, on craint le pire chez les locaux.

Mais l’Amiral tient bon la barre, il se venge froidement par un tir primé qui remet son équipe dans le sens du vent. Christopher confirmait et Cholet reprenait le large. Les tirs ratés d’Akpomedah puis de JK Edwards scellait le sort des nordistes ; le CB gagnait le droit de revoir leurs espoirs à la hausse en repoussant l’échéance à une belle (76-65).

Chorale craque au pire moment !

Dans l’autre match du soir, Chalon n’a pas fait de cadeaux à la Chorale de Roanne qui a pourtant mené pendant trois quarts (66-60) mais qui a craqué son slip complet en dernier quart (25-8). Blake Schilb n’en demandait pas tant, lui qui frappait encore fort avec 27 points et 8 passes. MVP time !

Le nouveau venu Gani Lawal (14 points, 8 rebonds) n’a pas suffi et Roanne termine sa saison sur cette défaite. Idem pour Paris-Levallois qui a mordu la poussière vendredi (73-79) à domicile face à Orléans. Cedric Banks a été le bourreau des parisiens avec 25 points dont 5/8 à trois points et des tirs assassins en fin de match.

Chalon – Orléans : 1ère affiche des demies

Résultat des courses, on dispose déjà d’une première demi-finale. Chalon, le second, défiera Orléans, le troisième. Pour l’autre façade du tableau, il faudra patienter jusqu’à mardi prochain, date à laquelle se joueront les belles (qui portent bien leur nom) entre Gravelines-Dunkerque et Cholet d’une part et Nancy et Le Mans d’autre part.

Le programme des playoffs :

Mardi 22 mai

Le Mans – Nancy (89-64)
Orléans – Paris Levallois (70-68)

Mercredi 23 mai

Gravelines-Dunkerque – Cholet (76-73)
Chalon – Roanne (91-70)

Vendredi 25 mai

Nancy – Le Mans (60-68)
Paris Levallois – Orléans (73-79)

Samedi 26 mai

Cholet – Gravelines-Dunkerque (76-65)
Roanne – Chalon (74-85)

Mardi 29 mai

Nancy – Le Mans (20h30)
Gravelines-Dunkerque – Cholet (20h30)

Commentaires   |  10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *