Autre

Pro A : Orléans et Cholet font durer le plaisir

On vit des playoffs fantastiques, et Orléans et Cholet ont décidé de faire durer le suspense (et le plaisir) quelques jours supplémentaire. Dos au mur après leur défaite dans la première manche, les deux « outsiders » se sont imposés dans leur salle, poussant ainsi Chalon et Le Mans à disputer une manche décisive.

Ce ne fut pas sans mal même si on a eu le droit à deux scénarios complètement différents.

Mardi soir, Orléans a joué avec le feu en dilapidant une avance de 21 points face à des Chalonnais complètement absents. Absents mais orgueilleux puisqu’ils vont se réveiller dans le dernier quart-temps. Grignotant leur retard, doucement mais sûrement, ils vont revenir à -10 à six minutes de la fin. Et ils vont même passer devant (72-71) grâce à l’inévitable Blake Shilb à deux minutes de la sirène.

Mais un dernier coup de collier du tandem Banks-Joseph suffira à reprendre les commandes, et à arracher la belle (78-74). Au final, Amara Sy (19 points, 9 rebonds, 4 passes) a été le grand homme du match pour Orléans, bien supléé par un Cedrick Banks (17 points) qui a complété en rebonds (10) ce qu’il avait raté en tirs (5/15).

[box boxscore_proa-po-playoffs-12-finale-retour_orleans_chalonsaone]

Cholet résiste aux shooteurs manceaux

Cholet commence le match de la meilleure des manières possibles en marquant sur ses 4 premières attaques. Un 8-2 rapide force JD Jackson à prendre un premier temps mort pour calmer ses troupes. Et grâce à Sommerville puis Rochestie, le MSB revient à hauteur de Cholet qui continue de perdre beaucoup trop de ballons (7). Le score au bout du 1er quart est de parité (17-17).

Le Mans sait qu’il doit rester au contact le plus longtemps possible pour créer le doute chez son adversaire qui évolue à domicile. Et c’est ce qu’il fait. Avec Batista à l’intérieur, le MSB prend même les devants en défendant dur comme sur cet énorme contre de Sommerville sur Christopher qui partait au dunk (28-26). Les Choletais sont à l’image de DeMarcus Nelson, incisifs mais maladroits dans la finition.

Le coup de chaud du duo Rochestie – Acker

Robert Dozier manque ainsi plusieurs lancers mais grâce à une bonne gestion de jeu en fin de 1ère mi-temps, les locaux parviennent à sécuriser un avantage de 5 points (36-31). Le CB domine aux rebonds (21-11) et shoote à un pourcentage plus que correct (14/22) mais porte toujours comme un fardeau ses ballons perdus (8).

Et Le Mans attaque très fort en 3ème, avec Rochestie et Acker (au buzzer) qui dégainent à trois points, ça fait un 11-0 et Cholet ne rentre pas un panier pendant 4 minutes (45-37). L’ancien joueur d’Olympiakos, Acker, montre l’étendue de son talent avec notamment un tir de très haut niveau après dribble croisé. Les temps sont durs pour l’équipe des Mauges avec Le Mans qui déroule son basket.

Cholet sauve sa tête

Le CB parvient à réduire l’écart en fin de troisième quart temps avec notamment Causeur qui décale Falker pour un and one après avoir mis le feu dans la raquette avec un dribble dans le dos. Puis il provoque une antisportive contre Travon Bryant qui remet Cholet quasiment à hauteur (52-47). Il inscrit également un 3 points mais se fait contrer pour un dernier shoot (54-50).

L’élan est clairement pour les hommes de Kunter en ce début de 4ème, et pour cause, Cholet doit encore sauver sa tête qui est maintenant bien installée sur le billot. L’Amiral Nelson remet de l’ordre dans la maison en continuant à pénétrer et à délivrer le caviar. Robert Dozier (16 points) prend le relais en intermédiaire avant de le céder à Causeur.

Le MVP en titre, qui jouait peut-être son dernier match à La Meilleraie, vient ponctuer le travail. Le Mans a eu l’occasion de revenir avec un trois points de Kahudi qui heurte le cercle. Mais avec Christopher (16 points)  qui part au dunk et Causeur (18 points) qui conclut, Cholet se donne droit à une belle (75-71).

[box boxscore_proa-po-playoffs-12-finale-retour_cholet_le-mans]

3ème manche : Chalon – Orléans (vendredi 8 juin, 19h30)
3ème manche : Le Mans – Cholet (samedi 9 juin, 20h45)
Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • AXX_ dit :

    Comme je le disais sur un article de BUSA, petit coup de gueule concernant, d'une part la piètre qualité des arbitres de ce championnat. Quand on voit l'antisportive de Travon Bryant, c'est "l’hôpital qui se moque de la charrue avant les boeufs" comme disent le Palmashow. Après 24 fautes à 13. Cholet, seulement le dernier quart-temps dans le bonus. Batista qui ne se fait jamais siffler de fautes sur lui casiment. Causeur qui floppe H24. Défense sur Rochestie plus que limite sur les aides en sortie de blocs, ou autre. Après, y a eu le trou d'air du 4è. Mais bien aidé par un arbitrage plus que moyen. Faudrait être fort à Antarès, mais le MSB et bien au dessus techniquement, on l'a vu ce soir à 5 contre 8.

  • kevin_Garnett dit :

    http://nbaplace.unblog.fr/2012/06/04/3-questions-
    Interview twitter de Delaney sur mon blog

  • koryalstraz dit :

    Aller Orléans j'ai envie de retourner à Bercy pour une dernière fois

  • Cam dit :

    La defense d'Amara Sy gène énormement Blake Shilb.
    Depuis le début de la série, il est méconnaissable…

  • Deidara dit :

    La défense mise en place par Philippe Hervé depuis plusieurs années à Orléans est vraiment une référence ! Un modèle à suivre pour plein de clubs !

  • vspan7 dit :

    dites moi basketeurope, c'est quoi pour vous le basket européen ??? parce que je ne vois pas un mot sur :

    – les plus grandes finales de championnnats entre Olympiakos et Panathinaikos avec l'Olympiakos qui gagne 3-2 et qui remporte un championnat après 15 ans de disette !

    – les finales espagnoles dont un enorme come back du barca hier soir contre le real

    Et puis la cerise sur le gateau, c'est votre slogan "il n'y a pas que la nba dans le basket". Que vient faire la NBA dans un slogan pour le basket européen !!!

    • koryalstraz dit :

      d'accord avec toi
      mais on voit la différence de commentaires sur basketeurope et basketusa
      Il ne doit pas y avoir de journaliste dédié spécialement au basket européen (sa peut être une raison)

  • sdf dit :

    vous auriez pas un lien pour le match Chalon-Orléans de ce soir svp?