Category

LNB

Le BCM Gravelines annonce qu’il doit recourir à un pigiste médical pour remplacer Pape Sy, touché au genou. Il s’agit de l’arrière-ailier Adonis Thomas (2,00m, 26 ans).

(suite…)

Terre de basket s’il en est, le Nord de la France a vu naître bon nombre de beaux clubs, dont certains s’enrichissent d’un palmarès éloquent, à l’instar de Denain (champion de France 1965, vice-champion 1966 et 1971). Tous ont en commun des vertus de combativité et de solidarité sans lesquelles ces équipes, au budget généralement modeste (Gravelines-Dunkerque est quelque part l’exception qui confirme la règle), ne pourraient subsister à haut niveau. Et l’ESSM Le Portel ne déroge pas à cet axiome. 15e budget, 15e masse salariale de Jeep Élite la saison passée, l’équipe du Pas-de-Calais n’a jamais pu attirer dans ses rets de grands noms ou bâtir des effectifs à rallonge. Il faut faire avec les moyens du bord, coach Éric Girard est passé maître en la matière. Pour des résultats pas forcément flamboyants, mais dont personne au club n’a à rougir.

(suite…)

La JDA Dijon lance sa saison 2019-20 avec cette vidéo qui rassemble ses basketteurs et ses handballeuses qui opèrent également en première division.

(suite…)

Quelques jours avant le reprise des compétitions officielles, le coach de l’AS Monaco, Sasa Obradovic, s’est rendu à Belgrade, en Serbie, pour inaugurer un playground à son nom.

(suite…)

Cette fois, c’est vraiment du concret: la première pierre de CO’Met, l’équipement d’Orléans Métropole, a été posée hier. En plus d’un palais des congrès et d’un parc des expositions, il va comprendre une aréna d’une capacité de 10 000 places dont profitera l’OLB 45. Le coût de la construction est d’environ 110 millions d’euros et il est financé en grande partie par la métropole avec le soutien du conseil départemental, de la région et de l’Etat. Date de livraison prévue: dernier trimestre 2021.

(suite…)

Au Mans, il est possible de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein lorsqu’il est question d’analyser la saison qui vient de s’achever. D’un côté, les résultats, sans être brillants, n’ont pas été mauvais : 8e de la saison régulière (20 victoires-14 défaites), une élimination au premier tour des playoffs sans avoir à rougir face à l’armada de LDLC Asvel (le futur champion), une place en finale de la Coupe de France, une 4e place de groupe et une élimination en huitièmes de finale de BCL. De l’autre côté, il y a la non-participation à la Disneyland Leaders Cup, des résultats en baisse par rapport à la saison précédente – une seule victoire de moins en saison régulière, certes, mais le titre de champion de France de 2017-18 a semblé bien lointain –, et surtout l’impression que la mayonnaise n’a jamais pris dans un groupe qui a vécu une année bizarre, entre départ abrupt de Demetrius Conger après 9 matchs, rendement sinusoïdal de « Juice » Thompson, investissement à éclipses de Cameron Clark, sans parler de l’énigme Richard Hendrix, qui n’a jamais été résolue. Éric Bartecheky, comme toute l’équipe, attendait certainement mieux d’un pivot au CV d’Euroleague, parfois capable de fulgurances mais semblant généralement perdu sur le terrain, voire en manque total de motivation, au point de se faire supplanter par Wilfried Yeguete dans la rotation.

(suite…)

Sous contrat jusqu’en juin 2020, Solo Diabaté (1,82m, 32 ans) quitte prématurément le SLUC.

(suite…)

La soupe à la grimace semble désormais figurer à tous les menus, du côté de Gravelines-Dunkerque. Pensez, pour la troisième année de suite, le BCM termine la saison régulière avec moins de victoires que de défaites (11e avec 16 victoires et 18 défaites en 2018-19), tout cela malgré un budget conséquent (6e de Jeep Élite la saison passée, idem pour la masse salariale) et d’incessants ajustements d’effectif et d’encadrement technique, sans effet notable sur le redressement du club.

(suite…)

Pour son retour en Jeep Elite, la Chorale de Roanne fait un clin d’oeil sympathique et original à son passé:

(suite…)

A la rentrée, le centre de formation du Mans Sarthe Basket comptera trois joueurs issus directement de son travail de prospection au Sénégal. Une nouvelle filière qui peut s’avérer payante.

Par Rodolphe TREHET

(suite…)

Absent pour une trentaine de jours en raison d’une blessure au coude, Kevin Harley sera remplacé par Michael Umeh (1,88m, 34 ans) dans l’effectif boulazacois.

(suite…)

Arrivé de Nantes lors de l’été 2018, Jamar Diggs (1,88m, 30 ans) vient de prolonger avec Rouen.

(suite…)

Qu’espérer lorsqu’on se présente sur la ligne de départ de la saison 2018-19 de Jeep Élite avec le 12e budget et la 13e masse salariale ? Eh bien, lorsque le club s’appelle la JDA Dijon, de finir 3e de la saison régulière (23 victoires-11 défaites) à une victoire du deuxième, Monaco, et, en playoffs, de menacer la même Roca Team jusqu’à la dernière seconde du dernier match des demi-finales (78-81) ! Autant dire qu’en Bourgogne, ce n’est pas parce que l’on n’a pas les moyens des « gros » que l’on va s’en laisser compter. Et cela n’a rien de nouveau : hormis la saison 2016-17, achevée sur une médiocre 13e place, cela fait huit ans (depuis son retour en Pro A, en 2011-12) que la JDA termine dans les dix premiers du championnat, avec trois participations aux playoffs à la clé.

(suite…)

Qu’espérer en Jeep Élite lorsque l’on se présente sur la ligne de départ avec le 14e budget et, pire, la 16e masse salariale ? Le maintien, rien de plus sauf concours de circonstances extraordinaire. Et c’est ce que, bon an mal an, le Cholet Basket arrive à réaliser depuis sept saisons. Mais la dernière d’entre-elles a été l’une des plus difficiles à vivre pour les supporters maugeois, tant l’exercice a été agité de soubresauts et tant le maintien a mis du temps à se dessiner (15e avec 11 victoires et 23 défaites, seulement deux victoires d’avance sur le premier relégué, Fos-sur-Mer).

(suite…)

Aujourd’hui lundi c’est le retour à 21h de l’émission Buzzer consacrée au basket sur RMC Sport 2 avec Flora Moussy, Stephen Brun et Frédéric Weis. Quant au programme de la suite de la Coupe du monde sur le groupe Canal+, il sera évidemment connu après le deuxième match du deuxième tour.

(suite…)

“Modeste” club de Jeep Élite qui n’attire pas la lumière, le CCRB a tout même réussi la performance de recruter Blake Schilb et Jimmy Baron l’été dernier. Deux joueurs qui seront toujours dans l’effectif de Cédric Heitz cette saison. Cependant, la formation marnaise a perdu son meilleur marqueur, le numéro un au scoring en Jeep Élite, Devin Ebanks (18,8 points), certes quelque peu croqueur et guère concerné par la défense. Il a été remplacé par Dominique Archie. L’ancien joueur de Varèse saura-t-il avoir le même impact que son prédécesseur ? Pour renforcer sa ligne arrière, Châlons-Reims est également allé faire son marché chez le finaliste de Pro B, Rouen, à qui il a “volé” Jean-Baptiste Maille et Jessie Begarin. Le premier aura à cœur de prouver qu’il a sa place en Jeep Élite après avoir vécu une saison 2017-18 quasiment blanche à Limoges en raison d’une rupture des ligaments croisés du genou. Déjà vu à Nanterre, Nic Moore revient dans l’Hexagone après une saison en Italie. Celui qui n’est pas parvenu à faire l’unanimité dans le 92 parviendra-t-il à donner une meilleure image dans la Marne ? Plusieurs questions se posent sur cet effectif du CRRB qui, après avoir terminé treizième en 2018-19, visera un meilleur résultat cette saison. 

(suite…)