Category

Jeep® ÉLITE

C’est sans son ailier DJ Stephens (genou) et son meneur Brandon Taylor (1,75m, 25 ans) que Le Mans a été sérieusement battu par Monaco hier à Antarès lors du tour préliminaire de Coupe de France (78-87 mais 15-35 après le premier quart-temps) malgré les 35 points de Valentin Bigote.

(suite…)

Le coach de Villeurbanne Zvezdan Mitrovic n’aura plus la double casquette à l’avenir annonce Le Progrès puisqu’il n’ira pas plus loin que ses deux années de contrat avec l’équipe nationale du Monténégro qu’il a drivé jusqu’à la Coupe du monde.

(suite…)

Qu’il s’appelle JSF Nanterre ou, aujourd’hui, Nanterre 92, le club de la préfecture des Hauts-de-Seine mérite le qualificatif de « miracle permanent » : depuis sa montée en Pro A à l’issue de la campagne 2009-10 (titre de champion de Pro B à la clé), l’équipe menée par Pascal Donnadieu n’a connu qu’une seule saison négative (la première, avec 14 victoires et 16 défaites, 11e place finale) et une seule autre sans qualification pour les playoffs (2013-14, avec une 10e place, 16 victoires-14 défaites). Le reste, ce sont des exercices terminés entre la 2e et la 8e place, un titre de champion en 2012-13 et, pour cette dernière saison, une 4e place de saison régulière (23 victoires-11 défaites) et une élimination en demi-finale en trois manches, vaincu par le futur champion, LDLC Asvel. Le tout, il faut le rappeler, avec le 11e budget et la 8e masse salariale !

(suite…)

Le Mans Sarthe Basket a été champion de France 2018 mais déjà le club de la Sarthe savait qu’une telle opportunité ne se représenterait peut-être pas de si tôt. Avec la montée en puissance de Villeurbanne et de Monaco, le président Christophe Le Bouille pointe du doigt dans une interview au Maine Libre, la difficulté pour un club au budget plus modeste d’exister au plus haut niveau:

(suite…)

Pour cette nouvelle saison 2019-2020 de Jeep® ÉLITE et de PRO B, la Ligue Nationale de Basket innove. En créant les Journées #SuperFan du 16 septembre au 27 octobre 2019, elle met les fans de basket au cœur de son dispositif dès la rentrée sportive. Ce nouveau moment fort donnera le tempo dès le début de saison. Il offrira aux fans des animations dédiées dans les salles et l’opportunité de gagner une place sur le banc pour le #SuperFan élu par chaque club à travers un jeu concours digital.

(suite…)

Il y avait six ans que Monaco n’avait pas terminé à une autre place que premier du championnat auquel la Roca Team participait, en NM1 en 2013-14, en Pro B l’année suivante et en Pro A/Jeep Élite les trois exercices qui ont suivi. De là à dire que le club de Sergey Dyadechko a subi un coup d’arrêt en achevant la dernière campagne à la deuxième place, il y a un pas, bien sûr ! Avec ses 24 victoires pour 10 défaites et sa finale de playoffs concédée en cinq manches disputées à LDLC Asvel, l’ASM n’a pas vraiment à rougir de sa saison 2018-19.

(suite…)

Cholet Basket se sépare de l’arrière jamaïcain Durand Scott, qui est blessé aux ischios, et signe un contrat pour la saison à Jalen Riley (1,82m, 26 ans) indique le Courrier de l’Ouest.

(suite…)

La Coupe du monde, c’est dans le rétroviseur. Place à la Jeep Elite toujours sur RMC Sport avec comme tête d’affiche, Villeurbanne vs Limoges.

Ajoutons que l’équipe de France sera l’invitée ce soir à 21h de l’émission Buzzer sur RMC Sport 2.

(suite…)

Tony Parker doit être heureux : en plus d’avoir vu ses filles de Lyon Asvel décrocher la timbale en finale du championnat de France féminin, les garçons de LDLC Asvel en ont fait de même en Jeep Élite tout en inscrivant également à leur palmarès la Coupe de France. De quoi faire largement oublier l’élimination en quart-de-finale de la Leaders Cup et la déconvenue de la chute en trois manches en quart-de-finale de l’Eurocup face à une équipe d’Andorre prenable.

(suite…)

Une année comme les autres. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier la saison passée du CSP Limoges. Rien d’aussi dramatique que la disparition surprise de son président, Frédéric Forte, n’est venu bouleverser le club (et c’est tant mieux). Il n’y a donc eu que de la routine, ou presque : un meneur, London Perrantes, prié d’aller voir ailleurs après 9 matchs, un grand espoir du basket français, Mam’ Jaiteh, lui aussi poussé vers la sortie après 6 rencontres, un pivot catalogué Euroleague mais aussi caractériel, Samardo Samuels, qui en fait voir de toutes les couleurs à son premier entraîneur, au point que celui-ci, Kyle Milling, finit par être remplacé par son adjoint, François Peronnet, une « guerre de succession » entre l’équipe dirigeante menée par Youri Verieras et Olivier Bourgain d’un côté, et le clan Céline Forte (l’ex-femme du président décédé) de l’autre – qui a fini par remporter la victoire. En somme, une année « normale » pour le CSP, presqu’ennuyeuse, les résultats sportifs mitigés n’aidant pas le bouillant public limougeaud à s’exciter plus que de mesure : 7e de la saison régulière (20 victoires-14 défaites) et une élimination sans gloire en quart-de-finale face à Monaco (sans oublier une participation guère enthousiasmante au Top 16 d’Eurocup : 1 victoire-5 défaites). Le tout avec le 4e budget et la 4e masse salariale et en alignant ce qui était supposé, en début d’exercice, constituer la meilleure base JFL du championnat : Jonathan Rousselle, Axel Bouteille, William Howard, Damien Inglis, Sekou Doumbouya, Jerry Boutsiele.

(suite…)

Il peut sembler bizarre de titrer « Toujours plus haut » un article consacré à une équipe qui a terminé la précédente saison à la 12e place (14 victoires-20 défaites), un an après avoir échoué à la 10e (16 victoires-18 défaites), qui faisait elle-même suite à une 6e place (20 victoires-14 défaites) et une demi-finales de playoffs. À la lecture de ces simples chiffres, on serait plutôt tenté de parler de glissement, voire de chute.

(suite…)

Le BCM Gravelines annonce qu’il doit recourir à un pigiste médical pour remplacer Pape Sy, touché au genou. Il s’agit de l’arrière-ailier Adonis Thomas (2,00m, 26 ans).

(suite…)

Terre de basket s’il en est, le Nord de la France a vu naître bon nombre de beaux clubs, dont certains s’enrichissent d’un palmarès éloquent, à l’instar de Denain (champion de France 1965, vice-champion 1966 et 1971). Tous ont en commun des vertus de combativité et de solidarité sans lesquelles ces équipes, au budget généralement modeste (Gravelines-Dunkerque est quelque part l’exception qui confirme la règle), ne pourraient subsister à haut niveau. Et l’ESSM Le Portel ne déroge pas à cet axiome. 15e budget, 15e masse salariale de Jeep Élite la saison passée, l’équipe du Pas-de-Calais n’a jamais pu attirer dans ses rets de grands noms ou bâtir des effectifs à rallonge. Il faut faire avec les moyens du bord, coach Éric Girard est passé maître en la matière. Pour des résultats pas forcément flamboyants, mais dont personne au club n’a à rougir.

(suite…)

La JDA Dijon lance sa saison 2019-20 avec cette vidéo qui rassemble ses basketteurs et ses handballeuses qui opèrent également en première division.

(suite…)

Quelques jours avant le reprise des compétitions officielles, le coach de l’AS Monaco, Sasa Obradovic, s’est rendu à Belgrade, en Serbie, pour inaugurer un playground à son nom.

(suite…)

Cette fois, c’est vraiment du concret: la première pierre de CO’Met, l’équipement d’Orléans Métropole, a été posée hier. En plus d’un palais des congrès et d’un parc des expositions, il va comprendre une aréna d’une capacité de 10 000 places dont profitera l’OLB 45. Le coût de la construction est d’environ 110 millions d’euros et il est financé en grande partie par la métropole avec le soutien du conseil départemental, de la région et de l’Etat. Date de livraison prévue: dernier trimestre 2021.

(suite…)