Category

Jeep® ÉLITE

Strasbourg vs Le Mans acte 2. Quelques jours après la démonstration alsacienne, Strasbourgeois et Manceaux se retrouvaient ce lundi soir pour le deuxième match des demi-finales des playoffs Pro A, toujours au Rhénus.

Prenant les commandes de la rencontre d’entrée de jeu (21-14 au bout de 10 minutes), Strasbourg a vu par la suite le MSB haussé son niveau d’intensité pour finir le deuxième quart-temps sur un 11-2 et rentrer au vestiaire avec une avance d’un point (35-36). Toujours les yeux dans les yeux au bout de 30 minutes (57-59 pour les Sarthois), le club alsacien est revenu sur son adversaire du soir à la 32e minute avant de tenir jusqu’à la fin du match puis de s’imposer de 3 points dans une fin de rencontre irrespirable (80-77).

Emmenés par Rodrigue Beaubois (25 points) et bien aidé par un précieux Jérémy Leloup (12 points dont 4/5 à trois points), Strasbourg empoche donc la deuxième manche face à l’équipe de Romeo Travis (16 points ce soir). À noter qu’a l’évaluation collective, c’est le MSB qui est devant 86 à 81.

Les hommes de Vincent Collet seront qualifiés en cas de victoire jeudi sur le parquet du Mans pour le match 3 de ces demi-finales.

Image : SIG Strasbourg

 

Ce dimanche soir sur le Rocher, Monégasques et Villeurbannais s’affrontaient dans le match 1 de cette demi-finale des playoffs Pro A. Premier de la saison régulière (27 victoires pour 7 défaites) puis vainqueur de Nanterre en deux manches à l’occasion des quarts de finale, le club princier s’est fait surprendre dans sa salle Gaston Médecin en s’inclinant face aux Rhodaniens sur le score de 67 à 73 .

Photo : ASVEL

Outsider, l’ASVEL, cinquième au classement (21 victoires pour 13 défaites) avant d’avoir écarté Chalon au tour précédent réalise donc un exploit, celui de faire tomber une Roca Team qui a remporté 16 de ses 17 rencontres à domicile et qui était également invaincu depuis le 7 mars !

Au coude-à-coude (46/47 pour les visiteurs au bout de 30 minutes), les hommes à la tunique verte ont pris le meilleur dans les dix dernières minutes. Charles Kahudi s’est mis en évidence avec ses 19 points et son coéquipier, le dernier arrivé, Casper Ware termine meilleur marqueur de la rencontre avec ses 21 unités dont un joli 6/9 à trois points.
Pour Monaco, c’est l’Ukrainien Sergii Gladyr qui termine avec la meilleure évaluation des Rouges et Blancs (16 en 22 minutes). À noter qu’avec six « non JFL » (Joueurs Non Formés Localement, cinq autorisés par match), l’entraîneur monégasque Zvezdan Mitrovic s’était passé des services du meneur américain Darrel Mitchell pour cette rencontre.

Prochain match mardi entre les deux équipes, toujours en Principauté.

Dans le match 1 des demi-finales des playoffs Pro A entre Strasbourg et Le Mans au Rhénus Sport, ce sont les Alsaciens qui l’ont largement emporté sur le score de 85 à 64.

SIG Strasbourg

Légèrement devant à la mi-temps (39-32), la SIG a accéléré au retour des vestiaires en passant un 22 à 14 au MSB (61-46) avant de terminer la rencontre avec sérieux et s’imposer de 21 points.

L’Américain Kyle Weems s’est particulièrement mis en évidence avec ses 22 points en 26 minutes et Mardy Collins a fait tourner la boutique avec ses 8 passes en plus de 7 points.
Pour le MSB, l’intérieur Romeo Travis termine avec la meilleure évaluation mancelle (12).

Prochain match entre les deux équipes, lundi, toujours à Strasbourg.

Jacques Alingue (2,03 m, 28 ans) et Dijon, une affaire qui marche. La formation de Côtes-d’Or vient de prolonger son intérieur. Le Bien Public révèle que le Français a accepté la proposition du club et qu’il sera donc dijonnais pour les deux prochaines saisons.

Arrivé en Bourgogne en 2014, l’ancien joueur de Souffelweyersheim s’était montré intéressant l’année dernière pour sa première saison en Pro A (5,9 d’évaluation en 13 minutes) avant de confirmer dans cet exercice 2015/2016.

Auteur de 7,1 points à 66,9 % de réussite aux tirs, 4,2 rebonds et 0,9 passe pour 10 d’évaluation en 18 minutes sur 34 matchs de championnat, le numéro 2 de la JDA a franchit un cap et a été un parfait soldat dans la belle saison de Dijon (neuvième avec un bilan de 19 victoires pour 15 défaites).

Pour voir toutes les photos du match de la JDA contre Le Mans, rendez-vous ici.

Via un communiqué, l’Élan Chalon annonce la signature de Jérémy Nzeulie (1,88m, 25 ans) au sein du club bourguignon pour deux saisons.

Arrivé à la JSF Nanterre alors qu’il n’était encore que cadet , l’arrière JFL a tout connu avec le club des Hauts-de-Seine, passant par la N3, la Pro B, la Pro A, l’Euroleague, l’Eurocup et allant jusqu’à remporter l’Eurochallenge en 2015.

Lors de l’exercice 2015/2016 l’international  camerounais a enregistré ses meilleures statistiques, compilant 11,1 points de moyenne à 43,7% ainsi que 2,9 rebonds et 2,1 rebonds par rencontre en 34 matchs dans l’Élite française.

Le joueur s’est également exprimé sur sa signature.

« Chalon, c’est un club qui m’a montré beaucoup d’intérêt, que ce soit le coach comme le manager, que j’étais un joueur sur qui il comptait vraiment. Le projet basket est intéressant, c’est vraiment ce que je souhaitais. Je ne voulais pas quitter Nanterre pour un petit club, je voulais un club qui gagne, qui est dans le haut de tableau. J’aime le style de jeu du coach Jean-Denys Choulet. Je sais que l’Elan Chalon est un club très chaleureux comme l’était Nanterre, j’aime beaucoup le Colisée, cette salle, l’ambiance. Tout ça sont autant de choses qui m’ont aidé à faire mon choix. »

Arrivé à la JSF Nanterre en 2007, Jérémy Nzeulie (1,88m, 25 ans), va quitter le club francilien. Cette saison, la meilleure de sa carrière, le chouchou du public du Palais des Sports Maurice Thorez tournait en moyenne à 11 points à 43,3% de réussite, 2,9 rebonds et 2,1 passes décisives.

Avant de quitter les Hauts-de-Seine, l’arrière bondissant a tenu à laisser un message aux fans.

“Bonjour à toutes et à tous,

Après 8 saisons à Nanterre, j’ai fait le choix de partir pour relever un nouveau challenge.

Une chose est certaine, j’aurais passé les plus beaux moments de ma vie dans ce club. C’est la raison pour laquelle je ne peux avoir que de la reconnaissance et de la gratitude vis à vis de la JSF Nanterre, pour en être arrivé là ou j’en suis aujourd’hui.

Je me souviens encore de mon arrivée…

Je suis arrivé avec des rêves pleins la tête, aujourd’hui j’en ai réalisé une partie.

Des cheveux pleins la tête, aujourd’hui j’en ai perdu une partie .

Je suis arrivé à Nanterre , j’étais encore un jeune garçon, aujourd’hui je suis un homme . Je suis arrivé à Nanterre je mesurais 1m87, aujourd’hui je mesure …1m88 .

Donc comme vous le comprendrez, j’ai vécu énormément de changements depuis mon arrivée dans ce club.

Je voudrais surtout remercier du plus profond de mon coeur la famille Donnadieu, du père jusqu’au dernier des fils , tous les bénévoles et les salariés qui ont toujours été très serviables et attentionnés avec moi, tous nos supporters que je porte réellement dans mon coeur .Tout l’amour que vous m’avez donné pendant toutes ces années , et je ne sais pas si je prends seulement mes rêves pour la réalité, mais j’ai eu l’impression que vous m’avez aimé plus que les autres (ne vous inquiétez pas je ne leur dirai pas ! ).

Mais ce qui est sur, c’est que moi je vous aime plus que les autres.

Une fois de plus merci à la JSF Nanterre dans son ensemble pour tous ces titres, ces leçons de vie et ces moments chaleureux que j’ai pu vivre avec vous, il est maintenant temps de quitter le cocon familial …

Jeremy X Nzeulie”

Ce mercredi soir se tenait la troisième manche opposant le Mans Sarthe Basket au BCM Gravelines-Dunkerque dans un match à élimination directe et qui allait donc envoyer une des deux équipes en vacances.

Dans un match serré de bout en bout, face aux joueurs de Christian Monschau, ce sont finalement les hommes d’Erman Kunter qui se sont imposés 83-77 et qui filent tout droit vers les demi-finales.

Bien aidé par Tywain McKee (15 points et 6 passes décisives) et Mouphtaou Yarou (12 points et 7 rebonds), le MVP de la rencontre n’est autre que Romeo Travis qui, avec son évaluation de 34 (20 points et 16 rebonds), a, une fois de plus porté les manceaux vers la victoire et a ainsi très fortement contribué à la qualification du MSB pour le tour suivant.

Du côté de Gravelines, Steven Gray (23 points) et Graham Brown (12 points et 9 rebonds) auront tout essayé pour tenter de remporter ce match mais ce fut en vain et c’est bien ce mercredi soir que la saison se termine pour les maritimes.

La demi-finale opposera donc la SIG au Mans Sarthe Basket. Le premier match de cette série aura lieu samedi 21 mai à 20h30 au Rhénus Sport de Strasbourg.

Pascal Donnadieu l’a annoncé mardi soir après la défaite et l’élimination de son équipe face à l’AS Monaco en quart de finale des playoffs de Pro A, Mouhammadou Jaiteh (2,08m, 22 ans) qui arrive au terme de son contrat de trois ans, va quitter Nanterre.

Au club francilien depuis 2013, le jeune pivot tournait cette saison à 12,6 points à 54,6% aux tirs, 8,1 rebonds et 1 passe décisive pour 16 d’évaluation en 26 minutes sur 34 matchs de championnat, soit sa meilleure moyenne en trois saison dans l’élite.

Ce mardi soir avaient lieu les deux quarts de finale retour qui opposaient Lyon-Villeurbanne à l’Elan Chalon et Nanterre à Monaco.

Vainqueurs au match aller, les joueurs de J.D. Jackson avaient à cœur de confirmer à domicile face à la formation bourguignonne et c’est chose faite. Les coéquipiers de Charles Kahudi, qui a encore une fois été élu MVP du match (15 points, 7 rebonds et 1 passe décisive), se sont offert la victoire (79-71) qui leur permet de rejoindre les demi-finales.

Malgré les 18 points d’Ilian Evtimov et les 15 unités de John Roberson, les hommes de Jean-Denys Choulet ne sont pas parvenus à renverser la tendance et à forcer l’ASVEL à une troisième manche.

Du côté du Palais des Sports Maurice Thorez, les nanterriens qui avaient déjà chuté au Stade Louis II de Monaco au match aller, étaient également dos au mur et avaient obligation de résultat pour rester en playoffs. Malheureusement pour eux, ce sont les hommes de Zvezdan Mitrovic qui sortent vainqueurs de la rencontre en s’imposant 83-64 face aux joueurs de Pascal Donnadieu. Avec ses 31 points, 3 rebonds et 2 passes décisives, Jamal Shuler est très logiquement élu MVP du match.

Du côté de Nanterre, Jeremy Nzeulie (12 points, 2 rebonds et 4 passes décisives) et T.J. Campbell (13 points, 3 passes décisives) sont les deux seuls joueurs à offrir plus de dix points aux franciliens avec Mykal Riley (10 unités).

La fusion entre le Paris Basket Racing et le Levallois Sporting Club Basket datant de 2007 et qui avait donné lieu à la création du Paris-Levallois Basket arrive à sa fin.

En effet la mairie de Paris a décidé de ne plus financer le club de basket du Paris-Levallois. Les principales raisons de cette décision sont les affaires extra-basket dans lesquelles Patrick Balkany est impliqué ainsi que le manque de résultats du club francilien qui n’est toujours pas en mesure de concurrencer les plus grands clubs européens.

Néanmoins la mairie de Paris se dit toujours intéressée dans la création d’un grand club de basket féminin ou masculin dans la capitale.

Bientôt le retour de la piste du PSG et des Qataris ?

Ce dimanche soir avaient lieu les quarts de finale retour des playoffs de Pro A. D’un côté s’affrontaient le BCM Gravelines-Dunkerque et le Mans Sarthe Basket et de l’autre côté, la SIG Strasbourg était opposée à l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez.

Alors que le match aller s’était conclu par la victoire du MSB face au BCM, les nordistes avaient à cœur de se rattraper à domicile pour ne pas partir en vacances anticipées. Résultat, grâce à un tir au buzzer du milieu de terrain signé Andrew Albicy, les joueurs de Christian Monschau l’emportent face au vainqueur de la Coupe de France 75 à 74. L’ancien joueur du Paris-Levallois est logiquement élu MVP de cette rencontre, il a compilé 23 points, 2 rebonds et 5 passes décisives pour une évaluation finale de 23. Bien aidé par les 17 points de Steven Gray et les 12 unités de Marcus Dove, Albicy offre une précieuse victoire à son équipe.

Même si Tywain Mckee était encore une fois au top ce dimanche soir (25 points, 9 rebonds et 5 passes décisives), terminant d’ailleurs avec la meilleure évaluation (30) du match, les manceaux se sont inclinés face aux gravelinois et vont devoir gagner la belle, qui aura lieu le 18 mai au Mans, s’il veulent accéder au demi-finales.

Du coté du Palais des Sports de Pau, ce sont les joueurs de Vincent Collet qui se sont imposés 97-88 face aux palois. Menés par un Jeremy Leloup de gala à 17 points (5/5 à 3pts), 5 rebonds et 22 d’évaluation, nommé MVP et bien accompagné par Mardy Collins (16 points, 3 rebonds, 7 passes décisives), la SIG s’impose à l’EBPLO et file tout droit vers la demi-finale.

Malgré un Steven Smith à 24 points et 24 d’évaluation ainsi que d’un Michael Thompson à 22 points pour 21 d’évaluation, les hommes d’Eric Bartecheky n’ont toujours pas réussi à trouver la clé pour renverser la tendance et obliger la SIG à jouer une belle. C’est donc ainsi que le club béarnais termine sa belle saison.

Les playoffs de Pro A ont commencé samedi soir et ce dimanche se tenaient les deux autres rencontres comptant pour les quarts de finale qui opposaient l’AS Monaco à Nanterre 92 ainsi que Lyon-Villeurbanne à l’Elan Chalon.

A Monaco, les hommes de Zvezdan Mitrovic l’ont emporté face aux franciliens sur le score de 93-76. Elu MVP de la rencontre, Aaron Cel a mené les siens vers la victoire avec ses 17 points, 6 rebonds et 4 passes décisives. A ses côtés, Jamal Shuler termine meilleur marqueur de la rencontre avec ses 22 unités. D.J Cooper, lui, termine meilleur passeur du match avec 12 (!) caviars distribués.

Du coté de la formation des Hauts-de-Seine, Mitchell Tasmin (14 points, 6 rebonds, 1 passe décisive) et Mam Jaiteh (19 points et 5 rebonds) terminent tous les deux avec la meilleure évaluation de leur équipe (17).

Le second match de la soirée opposait donc l’ASVEL à l’Elan Chalon et ce sont les joueurs de J.D Jackson qui se sont imposés 77 à 65 face aux chalonnais. Avec ses 21 points, 8 rebonds, 3 passes décisives et 24 d’évaluation, Charles Kahudi a logiquement été élu MVP du match.

Les hommes de Jean-Denys choulet n’ont pas réussi à se défaire de l’ASVEL malgré les 22 points et 4 passes décisives de John Roberson ainsi que les 13 points et 11 rebonds de Devin Booker.

Les quarts de finale retour auront lieu le mardi 17 mai à Nanterre et à Villeurbanne.

Les quarts de finale aller des Playoffs de Pro A ont commencé ce samedi soir avec le match opposant le Mans Sarthe Basket au BCM Gravelines-Dunkerque ainsi que la rencontre entre la SIG Strasbourg et l’Elan Béarnais.

Au Mans, les joueurs d’Erman Kunter se sont imposés face aux nordistes sur le score de 76-67 notamment grâce à un grand Romeo Travis, élu MVP de la rencontre, qui a inscrit 19 points et pris 10 rebonds pour une évaluation de 27. De leur côté, Tywain McKee (17 points, 4 rebonds et 7 passes décisives) et Mouphtaou Yarou (6 points et 14 rebonds) terminent le match à 17 d’évaluation chacun.

Dans les rangs du BCM, c’est Jordan Aboudou qui termine avec la meilleure évaluation (16) en compilant 9 points et 6 rebonds mais c’est Pape Sy qui finit meilleur marqueur avec ses 16 unités.

La seconde rencontre de la soirée opposait donc Strasbourg à Pau-Lacq-Orthez et s’est conclue par la victoire de la formation strasbourgeoise 72 à 67. Mardy Collins (16 points, 7 rebonds et 1 passe décisive), MVP du match, et Bangaly Fofana (11 points et 6 rebonds) sont les grands artisans de la victoire de la SIG au Rhénus.

Les hommes d’Eric Bartecheky n’ont pas réussi à s’imposer face au second du classement général. Michael Thompson termine meilleur marqueur de la rencontre en inscrivant 20 points. Wilfried Yeguete récolte, lui, la meilleure évaluation béarnaise avec un 18 (10 points et 8 rebonds).

Les quarts de finale retour auront lieu le 16 mai à Gravelines et à Pau.

Alors que la saison du Limoges CSP est terminée du fait que le club ne s’est pas qualifié pour les Playoffs, David Pick nous révèle une lettre qui serait signée par les dirigeants limougeauds et qui serait adressée à leurs joueurs.

Dans cette lettre, le club annonce aux joueurs que, malgré une saison ratée sur le plan sportif étant donné que le CSP n’a pas rempli les objectifs en terminant à la dixième place du classement, les joueurs sont dans l’obligation de rester en France jusqu’à la fin de leur contrat, c’est à dire le 30 juin !

Le directoire du CSP explique que l’image du club a été touchée cette saison et qu’il attend un comportement irréprochable de la part des joueurs. Pour ceux toujours engagés avec le club limougeaud la saison prochaine, ils auront le droit à leur cinq semaines de congés payés avant de reprendre la préparation…

L’été risque d’être long dans le Limousin…

Quelques heures seulement après l’intérieur Tim Blue, Antibes vient de prolonger un autre joueur de son effectif. Le club azuréen annonce que le meneur de jeu américain Will Solomon (1,87 m, 37 ans) rempile pour une saison supplémentaire avec les Sharks.

Arrivé à Antibes fin novembre 2013, l’expérimenté poste 1 vivra donc une quatrième saison au sein de l’équipe des Alpes-Maritimes.

Auteur cette année de 11,4 points à 41,6 % aux tirs, 2,8 rebonds et 3,7 passes décisives pour 10,4 d’évaluation en 29 minutes sur 32 matchs de championnat, l’ancien joueur du renommé Maccabi Tel Aviv (Israël) était le deuxième marqueur du groupe de Julien Espinosa derrière son compatriote Tim Blue.

Avec lui, Antibes, promu dans cet exercice 2015/2016 dans l’élite, a obtenu son maintien en terminant à la douzième place (14 victoires pour 20 défaites) au classement Pro A.

Voilà une bonne nouvelle pour Antibes et tous ses supporteurs. Au club depuis 2012 et sous contrat jusqu’en 2017, l’Américain Tim Blue (2,05 m, 31 ans) vient de prolonger avec la formation azuréenne pour une saison supplémentaire indique le site officiel du club. Le fidèle intérieur est donc lié jusqu’en 2018 avec les Sharks.

Cette saison en Pro A, le gaucher aux dreadlocks a tourné à 16,4 points à 54,7% aux tirs, 5,6 rebonds et 2,8 passes décisives pour 16,8 d’évaluation en 30 minutes sur 33 matchs de championnat. Leader statistique du groupe de Julien Espinosa, le natif de Palm Beach Gardens a grandement aidé le promu antibois à décrocher une douzième place au classement (14 victoires pour 20 défaites) synonyme de maintien dans l’élite pour la saison prochaine.

Véritable assurance tous risques à son poste, le Floridien a même été encore meilleur que lors de son premier passage en Pro A (14 d’évaluation en moyenne en 2013/2014).

Élu meilleur joueur du mois de décembre en Pro A, deuxième marqueur de la division derrière le meneur palois Michael Thompson et sélectionné pour le dernier All-Star Game de la Ligue Nationale de Basket, Tim Blue est en train d’écrire l’histoire avec Antibes.