Day

mai 5, 2018

Un panier à trois-points de Valériane Ayayi à 28 secondes de buzzer -ses premiers points du match- a scellé la victoire de Bourges face à l’ASVEL dans le Match 1 de la demi-finale de playoffs de Ligue féminine, 73-67. Mais que ce fut dur !

(suite…)

Le Strasbourgeois Louis Labeyrie et le Monégasque Elmedin Kikanovic ont été élus dans le Cinq Majeur idéal de la saison de Champions League alors que l’Américain de l’AEK Athènes Manny Manning a été désigné MVP.

(suite…)

Le coach de l’AS Monaco Zvezdan Mitrovic ne pense pas que jouer l’AEK Athènes en finale de la Champions League devant près de 20 000 supporters grecs déchaînés apporte une pression supplémentaire à ses joueurs. Paul Lacombe estime même que c’est très excitant. C’est ce qu’ils ont déclaré en conférence de presse:

(suite…)

Le club italien d’Avellino va devoir chercher une autre piste. Châlons-Reims indique dans un communiqué qu’il n’est pas question de libérer son meneur Martin Hermannsson (1,90m, 23 ans) avant la fin de la saison régulière afin de disputer les playoffs italiens comme celui-ci le souhaitait.

Pour que le CCRB descende éventuellement en Pro B, il lui faudrait perdre ses deux derniers matches et que Boulazac -qui a un point-average particulier favorable- gagne les quatre derniers. Antibes et Cholet pourraient être également impliqués dans ce cas de figure.

Photo: FIBA

Interrogé par Le Berry en tant que président de l’ASVEL, Tony Parker a déclaré que Bourges est “archi favori” dans la demi-finale des playoffs féminins qui débutent ce soir entre les deux clubs. Et aussi qu’il faudra du temps au Lyon Basket Féminin pour rattraper son retard sur le club du Cher qui possède une longévité inégalée au plus haut niveau du basket féminin européen.

“Il va falloir quelques années, je pense. Ça fait vingt ans que Bourges est au haut niveau, ils ont beaucoup d’avance. Ils ont beaucoup gagné et ça, ça ne se rattrape pas comme ça. Même si on va investir, ça ne fait pas tout, on le voit au foot avec le PSG. Il faut construire intelligemment, commencer par les bases. Quand j’ai repris le club, on n’avait même pas de kiné ou de préparateur physique. Là, on vient de recruter un kiné et prépa physique à plein temps, il y a plein de choses qu’on va mettre en place, au niveau aussi des infrastructures et de la salle dans laquelle on va jouer. Il y a beaucoup de choses à faire, et il n’y a pas que le sportif.”

Tony Parker sera présent ce soir au Prado pour le match qui sera retransmis sur LFBTV et Facebook.

Photo: ASVEL

Actuellement 4e du championnat italien avec 18 victoires pour 10 défaites, Avellino est à la recherche pour les playoffs de deux renforts, un meneur de jeu et un pivot, dotés d’un passeport européen ou Cotonou.

(suite…)

Face à La Rochelle, le combo Sami Driss (1,90m) va livrer son dernier match de basket. Le Bordelais est connu pour avoir eu une carrière atypique. Débutée en N1 et N2 dans la banlieue parisienne, notamment à Nanterre, elle l’a emmenée en Australie, avant de passer en N1 puis en Bro B, à Bordeaux, et à Pau en Pro A.

Victime d’une discopathie (absence d’un disque entre deux vertèbres), Sami Driss souffre du dos et il a aussi entamé sa reconversion en tant que commercial dans une start-up bordelaise où il vend de la publicité et de l’affiche digitale.

“Emblématique capitaine, il s’est offert la palme du meilleur marqueur il y a trois semaines pour son anniversaire avec 26 points. Toujours survolté sur le parquet, il n’hésite pas à bousculer adversaires -ce qui lui aura valu quelques fautes antisportives- mais aussi coéquipiers lorsque le besoin s’en faisait sentir”, raconte ce matin Sud Ouest.

Pour ce match face au leader, les JSA Bordeaux espèrent offrir à leur capitaine une dernière victoire.

Photo: LNB

Cette fois, les Ardennais de l’Etoile de Charleville se sont battus comme les lions. Mais ils ont dû lâcher prise après trois prolongations face à un adversaire direct, Quimper.

(suite…)

Note : seuls les abonnés Premium accèdent au tableau complet des salaires de chaque joueur. Abonnez-vous ici à partir de 5,99€/mois.

Club le plus fidèle de Pro B (pensionnaire depuis 1995 de façon ininterrompue), l’Hermine de Nantes avait décidé de mettre le paquet l’été dernier, enthousiasmé par des performances régulières depuis plusieurs saisons et une dernière campagne de Playoffs conclue à une victoire de la montée en Jeep® ELITE. Avec le 4e budget et la 3e masse salariale de la division, annoncés en début d’exercice, les Nantais nourrissaient de grands espoirs cet été, mais se sont rapidement retrouvés dans une saison galère, contraints de jouer le maintien. Un exercice qui fait d’autant plus mal lorsque l’on se penche sur les salaires. (suite…)

Quel est le point commun entre les quatre dernières défaites du Mans? Réponse: l’étroitesse du score. -1 face à Bourg, -2 face à Villeurbanne et – 2 face à Pau. Et si les Manceaux ont cédé de sept points hier au Portel (79-86), c’est en prolongation et après avoir mené quasiment tout le match.

(suite…)

 

“Je ressens beaucoup de bonheur pour toute l’équipe. On est là depuis le mois d’août à travailler très dur, à essayer d’être dans la meilleure situation possible au classement. Là, cette victoire nous garantit les playoffs : je suis très heureux. Mais on n’est pas rassasié et on en veut plus. Maintenant, on veut se battre pour obtenir le meilleur classement possible. On va bien sûr savourer, mais il faut aussi penser à bien finir la saison régulière.”

C’est le commentaire de l’arrière américain de la JDA Dijon Rasheed Sulaimon en conférence de presse (propos rapportés par Le Bien Public) après la victoire nette et sans bavure de son équipe à Châlon-Reims car si le score final est de +13 (92-79), les Bourguignons ont eu des temps de passage (58-23 à la mi-temps) qui prouvent que leur supériorité était manifeste. Leur attaque a été particulièrement flamboyante. Valentin Bigote (19 points à 7/9 aux tirs) a de nouveau frappé fort.

“C’est plus que de la satisfaction”, savourait le coach Laurent Legname. “Ce soir, on peut dire qu’on est en playoffs. C’était l’objectif très, très ambitieux du club en début de saison et neuf mois plus tard, on y arrive : c’est plus que de la satisfaction. J’ai remercié les joueurs collectivement et individuellement parce que ce qu’ils ont fait cette année, c’est extraordinaire. Ca dépasse les mots. Je suis à la fois fier d’eux et fier de diriger ce groupe au quotidien. Ce sont des compétiteurs, c’était loin d’être acquis et par le travail, les efforts qu’ils ont fourni au quotidien, on arrive à se qualifier dans le top 8. Il faut savourer ces moments.”

Photo: Rasheed Sulaimon (JDA)

Orléans n’est plus le vaisseau amiral de la Pro B comme lors de la première partie de la saison. Les Orléanais viennent même d’être rétrogradés de la deuxième à la troisième place au profit de leur vainqueur d’hier (74-72), la Chorale de Roanne et son point average particulier supérieur.

(suite…)

Une équipe bretonne en Ligue Féminine la saison prochaine*? C’est possible puisque le Landerneau Bretagne Basket -une ville d’un peu plus de 15 000 habitants proche de Brest- va défier ce soir Angers dans le Match 1 de la finale des playoffs de Ligue 2; le retour aynat lieu mardi. Pour les non experts: Landerneau Bretagne Basket est le club qui a relayé le Léon Trégor Basket lequel était lui même né de l’union entre le Pleyber-Christ Basket Club et l’Elorn Olympique Landerneau.

(suite…)