Eurobasket Groupe A

ESPAGNE

C’est le grand favori de cette compétition avec une équipe de rêve, et notamment une raquette exceptionnelle : les frères Gasol et Serge Ibaka. Selon nous, aucune équipe NBA ne peut rivaliser avec cette triplette. A leurs côtés, que des cadors avec Navarro, Fernandez, Reyes ou encore Rubio. Ils retrouveront au premier tour la Lituanie, seule équipe qui les a battus pendant la préparation.

La star

Pau Gasol avait terminé la saison NBA sur les rotules, physiquement et psychologiquement. Ce retour en sélection semble l’avoir revigoré, et sa polyvalence est une arme redoutable. Il s’écarte de plus en plus du panier, et son shoot à 3-points va poser de gros problèmes aux pivots adverses.

Effectif

Jose-Manuel Calderon (1m91), Ricky Rubio (1m90), Victor Sada (1m92), Rudy Fernandez (1m98), Sergio Llull (1m90), Juan-Carlos Navarro (1m91), Fernando San Emeterio (1m99), Victor Claver (2m07), Serge Ibaka (2m08), Marc Gasol (2m16), Pau Gasol (2m13) et Felipe Reyes (2m04).

Derniers matches de préparation

vs Slovénie : 79-57 ; vs Australie : 68-51.

GRANDE-BRETAGNE

Qualifiée automatiquement pour les Jeux Olympiques comme pays hôte, la Grande-Bretagne fera de la figuration dans cet Euro. La faute aux forfaits de Ben Gordon et de Pops Mensah-Bonsu. Luol Deng sera bien seul et l’objectif pour lui sera de ne pas se blesser, tout en continuant de se comporter comme un leader.

La star

Luol Deng a les moyens de terminer meilleur marqueur de cet Euro. Il joue deux niveaux au-dessus de ses coéquipiers et tous les ballons passeront par lui. S’il est bien pris en défense, ça va être très compliqué pour les Anglais de passer ce premier tour.

Effectif

Ogo Adegboye (1m82), Nate Reinking (1m83), Devon Van Oostrum (1m88), Luol Deng (2m06), Kyle Johnson (1m98), Andrew Lawrence (1m85), Andrew Sullivan, Robert Archibald (2m10), Eric Boateng (2m08), Matthew Bryan-Amaning (2m10), Dan Clark (2m11), Laurence Ekperigin (2m01), Joel Freeland (2m08), Ryan Richards (2m12).

Derniers matches de préparation

vs Chine : 64-56 ; vs Australie : 90-91.

LITUANIE

Malgré quelques absents (Kleiza, Siskauskas), c’est l’un des principaux outsiders de cette compétition, et sa victoire face à l’Espagne il y a 15 jours a prouvé qu’ils avaient les moyens d’aller au bout. Devant leur chaud public, les coéquipiers de Jonas Valanciunas (Toronto) auront certes une énorme pression, mais aussi un soutien non négligeable.

La star

Les années passent mais Sarunas Jasikevicius reste un chef d’orchestre hors pair. A la passe ou au shoot, il reste très dangereux. Surtout dans le « clutch time ».

Effectif

Tomas Delininkaitis (1m90), Mantas Kalnietis (1m95), Sarunas Jasikevicius (1m93), Simas Jasaitis (2m02), Rimantas Kaukenas (1m94), Mindaugas Lukauskis (1m98), Martynas Pocius (1m96), Paulus Jankunas (2m03), Robertas Javtokas (2m09), Darius Lavrinovic (2m11), Kristof Lavrinovic (2m10), Marijonas Petravicius (2m08), Darius Songaila (2m06) et Jonas Valanciunas (2m10).

Derniers matches de préparation

vs Lettonie : 95-75 ; vs Slovénie : 66-80.

POLOGNE

Sans Marcin Gortat, forfait à cause de problèmes d’assurances, la Pologne n’a pas grand chose à espérer de cet Euro. Surtout que Michael Ignerski et Macej Lampe sont également absents. Toutefois, lors des matches de préparation, les Polonais ont donné du fil à retordre à la Russie et l’Italie. Méfiance donc.

La star

En l’absence de Marcin Gortat, Thomas Kelati a davantage de responsabilités. Son expérience acquise avec Malaga, Valence et le BC Khimki ne sera pas de trop pour sa première compétition internationale.

L’effectif

Dardan Berisha (1m91), Lucasz Koszarek (1m87), Robert Skibniewski (1m82), Tomasz Snieg (1m88), Thomas Kelati (1m95), Jaroslaw Mokros (1m99), Piotr Pamula (1m98), Piotr Szczotka (1m96), Adam Waczynski (1m99), Lucasz Wisniewski (1m86), Michal Gabinski (2m02), Adam Hrycaniuk (2m06), Damian Kulig (2m05), Adam Lapeta (2m17), Pavel Leonczyk (2m02), Simon Szewczyk (2m09).

Derniers matches de préparation

vs Israël : 70-82 ; vs Russie : 76-80.

PORTUGAL

Les Portugais sont les invités de la dernière heure avec la Finlande. Ils n’ont pas été gâtés puisqu’ils tombent dans l’un des groupes les plus relevés. Sur la dynamique du tour préparatoire, ils peuvent gêner la Grande-Bretagne et la Pologne.

La star

On suivra de près Felipe da Silva, qui jouera la saison prochaine au Paris-Levallois. MVP de la Pro B en 2010, il était déjà là en 2007 lorsque le Portugal avait pris une surprenante 10ème place.

L’effectif

Antonio Tavares (1m84), Jose Costa (1m88), Miguel Minhava (1m98), Paulo Cunha (2m00), Claudio Fonseca (2m06), Filipe Da Silva (1m93), Carlos Andrade (1m98), Fernando Sousa (1m92), Elvis Evora (2m05), Miguel Miranda (2m05), Joao Santos (2m04), Marco Goncalves (2m05).

Derniers matches de préparation

vs Finlande : 56-68 ; vs Hongrie : 71-66.

TURQUIE

Finaliste de son Mondial, la Turquie reste un adversaire redoutable mêmesi  l’ambiance n’est pas au beau fixe dans l’effectif. Le nouveau coach ne parvient pas à trouver la bonne formule, et tout ça manque de liant. Il n’empêche que la Turquie reste la Turquie, et que dans un bon jour, elle peut battre n’importe qui. Même sans Semih Erden et Mehmet Okur.

La star

Hedo Turkoglu ne nous en voudra pas de choisir Ersan Ilyasova. L’ailier des Bucks, parti à l’Efes cet été, est aujourd’hui le meilleur joueur turc. Il est complet, agressif et régulier. Tout ce que Turkoglu n’est plus…

L’effectif

Ender Arslan (1m88), Kerem Tunceri (1m90), Cenk Akyol (1m97), Sinan Guler (1m92), Omer Onan (1m94), Emir Preldzic (2m06), Hedo Turkoglu (2m08),  Omer Asik (2m10), Ersan Ilyasova (2m08), Enes Kanter (2m05), Oguz Savas (2m13), Izzet Turkyilmaz (2m09).

Derniers matches de préparation

vs Nouvelle-Zélande : 70-64 ; vs Montenegro : 81-69.

CALENDRIER DU GROUPE

MERCREDI 31 AOUT

Lituanie – Grande-Bretagne (20h00, Sport+)

Espagne – Pologne

Turquie – Portugal

JEUDI 1er SEPTEMBRE

Pologne – Lituanie

Grande-Bretagne – Turquie

Portugal – Espagne

VENDREDI 2 SEPTEMBRE

Turquie – Lituanie

Espagne – Grande – Bretagne (14h10, Sport+)

Pologne – Portugal

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE

Pologne – Turquie

Lituanie – Espagne (19h55, Sport+)

Portugal – Grande-Bretagne

LUNDI 5 SEPTEMBRE

Grande-Bretagne – Pologne

Espagne – Turquie

Lituanie – Portugal