Eurobasket Groupe B

ALLEMAGNE

La paire intérieure Dirk Nowitzki/Chris Kaman a tout ce dont peut rêver un entraîneur s’il veut se lancer dans une compétition FIBA : de l’expérience, de la technique, de la taille et une fabuleuse capacité à s’écarter du cercle pour étirer la défense. Avec une relève (Tibor Pleiss) qui se dévoile doucement, cette équipe a forcément un bon coup à jouer.

La star

Dirk Nowitzki, bien sûr. Tout juste champion NBA avec les Dallas Mavericks, l’Allemand est actuellement au sommet de son art. La saison a été longue pour lui mais sa technique parle dans toutes les circonstances. Ce sera quand même difficile pour la Mannschaft d’accrocher le podium, mais une qualification pour le deuxième tour est plus que jouable.

Effectif

Per Günther (1,84 m), Steffen Hamann (1,94 m), Heiko Schaffartzik (1,83 m), Robin Benzing (2,08 m), Johannes Herber (1,97 m), Philipp Schwethelm (2,01 m), Lucca Staiger (1,95 m), Konrad Wysocki (2,02 m), Philip Zwiener (2,01 m), Jan-Hendrik Jagla (2,13 m), Chris Kaman (2,13 m), Chris McNaughton (2,11 m), Dirk Nowitzki (2,13 m), Tim Ohlbrecht (2,10 m), Tibor Pleiss (2,15 m), Sven Schultze (2,06 m).

Derniers matches de préparation

vs Bosnie : 86-64 ; vs Macédoine : 70-68

FRANCE

Ah, nos Bleus… Ça fait tellement longtemps qu’on attend de voir cette équipe au complet qu’on ne peut qu’être impatient à l’approche de l’Euro. Les matchs de préparation ont marqué une vraie montée en puissance qui confirme le travail effectué par Vincent Collet depuis sa prise de position.

De la défense et du jeu rapide, voilà les points forts de cette équipe. Il faudra également montrer ses armes sur jeu placé, et à 3 points, pour espérer aller le plus loin possible. Ou au moins aux Jeux Olympiques de Londres.

La star

On aurait pu mettre Joakim Noah tant la réussite de l’équipe de France en Lituanie dépendra de lui. Mais c’est bel et bien Tony Parker qui fait encore figure de patron dans cette équipe. Toujours présent, il représente notre arme n°1 en attaque et doit imposer le tempo.

Effectif

Andrew Albicy (1,77 m), Tony Parker (1,88 m), Steed Tchicamboud (1,93 m), Nando De Colo (1,95 m), Charles Lombahe-Kahudi (1,97 m), Mickael Gelabale (2,02 m), Nicolas Batum (2,01 m), Florent Pietrus (2,02 m), Boris Diaw (2,03 m), Kévin Séraphin (2,05 m), Ali Traoré (2,05 m), Joakim Noah (2,11 m).

Derniers matches de préparation

vs Bosnie : 80-65 ; vs Belgique : 74-44

ISRAËL

Le forfait d’Omri Casspi est handicapant car si l’équipe est compétitive, elle manque parfois de mordant. Dans cette optique, et dans un groupe très relevé, les chances d’Israël d’atteindre le second tour sont minces. Attention tout de même au piège, car jouer Israël est toujours compliqué.

La star

Lior Eliyahu. Annoncé comme la future grande star du basket israélien depuis quelques années, l’ailier fort du Maccabi Tel-Aviv n’a jamais réussi à percer hors d’Israël. Aujourd’hui, c’est avant tout sur lui que va compter sa sélection pour assurer le scoring. Beaucoup de choses risquent donc de retomber sur ses épaules en l’absence d’Omri Casspi. Une situation pas toujours facile à gérer.

Effectif

Gal Mekel (1,90 m), Yuval Naimt (1,88 m), Afik Nissim (1,85 m), Yogev Ohayon (1,89 m), Tal Burstein (1,98 m), Yotam Halperin (1,96 m), Guy Pnini (2,01 m), David Blu (2,01 m), Lior Eliyahu (2,07 m), Yaniv Green (2,06 m), Elishay Kadir (2,03), Uri Kokia (2,02 m).

Derniers matches de préparation

vs Pologne : 82-70 ; vs Russie : 89-79

ITALIE

Emmenée par son trio de stars NBA (Marco Belinelli, Danilo Gallinari et Andrea Bargnani), l’équipe d’Italie peut envisager l’avenir avec sérénité afin de renouer avec son glorieux passé. Aujourd’hui, le triptyque semble tout de même un peu vert pour porter l’Italie vers les sommets, surtout avec un début d’épreuve aussi compliqué.

La star

Andrea Bargnani. Il fallait en choisir un et Andrea Bargnani est vraiment celui qui conditionne le succès de cette équipe. Lorsqu’il tient le choc à l’intérieur et qu’il rentre ses tirs, nos voisins transalpins sont redoutables. Sinon, tout devient compliqué.

Effectif

Daniel Hackett (1,99 m), Antonio Maestranzi (1,78 m), Marco Mordente (1,92 m), Giuseppe Poeta (1,90 m), Marco Belinelli (1,96 m), Marco Carraretto (1,97 m), Andrea Cinciarini (1,90 m), Luigi Datome (2,02 m), Danilo Gallinari (2,08 m), Nicolo Melli (2,05 m), Andrea Bargnani (2,13 m), Marco Cusin (2,11 m), Stefano Mancinelli (2,03 m), Andrea Renzi (2,07 m).

Derniers matches de préparation

vs BYU : 102-63 ; vs Grèce : 82-81

LETTONIE

En l’absence d’Andris Biedrins, le pivot des Golden State Warriors, la Lettonie s’attend à souffrir à l’intérieur. Manquant de taille et de talent offensif dans la peinture, l’équipe lettone va principalement s’appuyer sur ses talents à longue distance. Ça peut payer sur un match, mais sur la durée d’une compétition, cela risque d’être beaucoup trop juste.

La star

Janis Blums. Une gâchette, une vraie, qui peut prendre feu et mettre à mal n’importe quelle défense. A côté, la Lettonie comptera sur le très jeune Davis Bertans et le soutien de son public, voisin de la Lituanie.

Effectif

Janis Blums (1,90 m), Edgar Jeromanovs (1,84 m), Janis Strelnieks (1,91 m), Dairis Bertans (1,92 m), Davis Bertans (2,10 m), Mareks Jurevicius (1,98 m), Rihards Kuksiks (2,01 m), Ivars Timermanis (2,03 m), Akselis Vairogs (1,95 m), Arturs Berzins (2,04 m), Lauris Blaus (2,04 m), Rolands Freimanis (2,06 m), Pavel Veselovs (2,07 m), Andrejs Selakovs (2,07 m).

Derniers matches de préparation

vs Géorgie : 84-73 ; vs Grande-Bretagne : 74-51

SERBIE

Cette équipe a tous les atouts pour aller loin. Un groupe qui joue ensemble depuis trois ans, du talent à tous les postes, une bonne alternance intérieur/extérieur et l’expérience des grands rendez-vous. Bref, la Serbie est un très sérieux outsider derrière l’Espagne. C’était d’ailleurs la seule équipe à lui avoir résisté lors du dernier championnat d’Europe.

La star

Milos Teodosic. Son attitude intrigue souvent tant le meneur serbe semble ne rien avoir à faire de rien. Mais le futur joueur du CSKA Moscou n’a peur de rien et de personne, à l’image de cette équipe serbe.

Effectif

Stefan Markovic (1,95 m), Aleksandar Rasic (1,95 m), Milos Teodosic (1,95 m), Nemanja Bjelica (2,09 m), Marko Keselj (2,03 m), Dragan Milosavljevic (1,98 m), Ivan Paunic (1,94 m), Milenko Tepic (2,02 m), Uros Tripkovic (1,97 m), Nenad Krstic (2,13 m), Boban Marjanovic (2,22 m), Milan Macvan (2,05 m), Kosta Perovic (2,17 m), Dusko Savanovic (2,04 m), Novica Velickovic (2,05 m).

Derniers matches de préparation

vs Australie : 69-78 ; vs France : 77-80

CALENDRIER DU GROUPE

MERCREDI 31 AOUT

Serbie – Italie (14h15, Sport+)

France – Lettonie (16h45, Canal+ Sport)

Allemagne – Israël

JEUDI 1er SEPTEMBRE

Lettonie -Serbie (14h15, Sport+)

France – Israël (16h45, Canal+ Sport)

Italie – Allemagne (20h00, Sport+)

VENDREDI 2 SEPTEMBRE

Israël – Serbie

Lettonie – Italie (16h45, Sport+)

France – Allemagne (20h00, Canal+ Sport)

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE

Israël – Lettonie

France – Italie (16h45, Canal+ Sport)

Serbie – Allemagne

LUNDI 5 SEPTEMBRE

Israël – Italie (14h15, Sport+)

Lettonie – Allemagne

France – Serbie (20h00, Canal+ Sport)