Euroleague FIBA Livenews Une

La réponse de la FIBA à l’Euroleague

Alors que la guerre entre la FIBA et l’Euroleague continue de faire rage dans le monde du basketball, les deux partis se sont rencontré mardi 3 mai à Munich. Les deux organisations sembleraient vouloir, finalement, trouver un arrangement même si cette réunion s’est terminée sans avoir donné suite à un quelconque accord. Selon Sportando, voici les demandes qu’aurait faite la FIBA à l’Euroleague à travers une lettre:

  • L’ECA organisera l’Euroleague comme étant la C1. Les onze clubs déjà titulaire de la Licence-A pourront la conserver. Une place en C1 sera garantie pour le vainqueur de la Basketball Champion’s League (dans le cas d’une Euroleague à seize clubs). Plus de places pourraient être  garanties pour la BCL dépendamment de l’extension de l’Euroleague, par exemple, quatre spots seront disponibles dans le cas d’une formule à vingt-quatre clubs.
  • Le BCLSA organisera la BCL comme étant la C2. Afin de participer à cette compétition, le principe fondamental sera le classement dans la ligue domestique du club (type Pro A pour la SIG). L’objectif de cette BCL est de garder un haut niveau de jeu pour les clubs qui ne font pas partie de ceux pouvant jouer en C1.
  •  La FIBA Europe organisera la FIBA Europe Cup (FEC) comme étant la C3.
  • Le calendrier de ces compétitions respectera le calendrier des différentes ligues (aucun match de C1, C2 ou C3 le week-end) ainsi que le calendrier international. La FIBA et la FIBA Europe sont prêtes à discuter afin d’alléger les calendriers dans le but d’éviter tout problème de planning en particulier pour le mois de novembre et le mois de février.
  • Tous les clubs participant à une compétition européenne devront laisser leurs joueurs partir en équipe nationale, toujours selon la réglementation actuelle.
  • La FIBA, la FIBA Europe et toutes les fédérations membres, proposeront une assurance adéquate pour les joueurs, européens ou non, lorsqu’ils seront en sélection nationale.
  • L’ECA mettrait en place une cagnotte afin de développer la C2 et la C3. Le montant exact reste encore à déterminé.
  • Nous somme prêts à accepter le fonctionnement de l’ECA en engagement avec l’IMG qui propose la présence de 16 clubs en Euroleague pour la saison 2016-2017 mais qui pourrait exiger une expansion jusqu’à 24 clubs.
  • Nous exprimons notre désaccord envers la proposition de l’ECA qui était « d’environ 40 clubs » en C1 et C2 ce qui n’irait pas du tout avec la manière dont nous voyons cette collaboration.
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *