Livenews ProA

Quel avenir pour l’Elan Béarnais ?

Après s’être fait éliminer en quart de finale des playoffs de Pro A par la SIG Strasbourg, l’Elan Bearnais Pau-Lacq-Orthez prépare désormais la saison 2016/2017.

Ce jeudi 26 mai se déroulait la première conférence de presse afin de communiquer sur la saison prochaine, avec la présence du Président Didier Rey, du Directeur Exécutif Didier Gadou et du coach Eric Bartecheky.

Tout d’abord, avec la prolongation de leur entraîneur jusqu’en 2018, les dirigeants de l’EBPLO souhaitent miser sur la continuité. Grâce à un bilan de 21 victoires pour 13 défaites (5e place du classement), les Palois ont pu goûter à nouveau aux playoffs après dix ans de disette.

« Il est important de pouvoir s’inscrire dans la durée avec Eric afin qu’il puisse travailler sereinement. » A annoncé Didier Rey avant que Didier Gadou ne donne son point de vue. « Eric a parfaitement su remplir sa mission et en plus de cela, il a apporté beaucoup de bonheur à tous nos supporters. A l’heure du bilan de la saison avec Didier Rey et les membres du bureau, nous avons estimé qu’il méritait d’être à la tête de l’équipe pour les deux prochains exercices. Il est dans le métier depuis un moment mais cela reste un jeune coach, reconnu par ses pairs, et nous avons envie de grandir ensemble. »

L’ancien entraîneur du Havre s’est également exprimé sur cette prolongation.

« Heureux de pouvoir m’inscrire avec l’Elan sur les deux prochaines saisons car l’environnement me convient et ce club présente des conditions de travail favorables. Le discours de l’ensemble des dirigeants est à la fois lucide et ambitieux. C’est intéressant pour un coach de sentir cette volonté de vouloir toujours aller plus haut et de pouvoir aussi compter sur le soutien du public palois de plus en plus nombreux au Palais des Sports au fil de la saison. »

Ensuite, pour ce qui est de l’effectif, Yannick Bokolo et Léopold Cavaliere sont toujours sous contrat et Elie Okobo s’est vu recevoir une offre pour un premier contrat professionnel. Les dirigeants palois ont également la volonté de prolonger leurs quatre joueurs américains ainsi que discuter avec David Denave et Max Kouguere afin de voir ce que le club peut leur proposer en fonction du budget.

Meilleur marqueur de Pro A avec 17,8 points de moyenne, Michael Thompson, fait bien évidemment partie des priorités du club béarnais et Didier Gadou avoue travailler sur ce dossier depuis plusieurs mois et il espère pouvoir trouver les moyens de le convaincre avant son départ pour les USA.

La question qui reste en suspens, qui déterminera le recrutement et les mouvements possibles, n’est autre que celle de la marge financière dont disposera le club pour cette saison 2016/2017 et c’est Didier Rey qui le répète.

« Si nous avions entre 300 et 500 000 € de plus que la saison dernière, c’est à dire en fixant le budget global à 4.5 m d’€ environ, nous aurions la possibilité de mettre en place une équipe plus compétitive. »

Eric Bartecheky a conclu cette conférence en restant lucide sur le fait que le club sera attendu au tournant.

« On sait bien qu’il va y avoir une attente importante autour du club car on est arrivé jusqu’aux playoffs mais il ne faut pas oublier le caractère exceptionnel de la saison que nous venons de vivre avec notamment cette série incroyable de 11 victoires de rang. Ce n’est pas être frileux que de dire cela. On aura toujours notre volonté de gagner le plus de matches possibles et de regarder vers le haut, mais sans aucune garantie de pouvoir y parvenir. »

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *