FFBB Livenews Nationaux

Open LFB : la Ligue Féminine s’expose à Paris

openlfb

Né de l’initiative de Jean-Pierre Siutat, alors président de la Ligue Féminine, l’Open LFB se tient cette année du 1er au 2 octobre à la Halle Carpentier de Paris, et non pas au Stade Pierre-de-Coubertin comme habituellement.

Le principe qui fait son succès (10 000 spectateurs sont attendus) est toujours le même : réunir toutes les équipes pour la première journée du championnat et offrir en prime un Match des Champions, qui opposera cette fois Lattes-Montpellier, champion de France et vainqueur de la Coupe de France, à Bourges, deux fois finaliste malheureux (le match comptant pour le championnat se déroulera le 22 octobre).

Le trident français composé de Elodie Godin, Sarah Michel et Gaëlle Skrela est toujours au centre de l’équipe héraultaise et si Valériane Ayayi et Lisa Berkani ne font plus partie de l’effectif, Valéry Demory a fait revenir au bercail les expérimentées Géraldine Robert (36 ans) et Fatimatou Sacko (31 ans). Autre pièce maîtresse, l’australienne Rachel Jarry, une arrière/ailière de 1,83m et 24 ans, médaillée de bronze aux JO de Londres en 2012, au Mondial en Turquie (2014) et championne WNBA en 2013.

Montpellier, Bourges, Villeneuve…

Après onze saisons en Tango, Céline Dumerc n’est plus la meneuse de Bourges mais le club du Cher conserve une solide ossature française avec Sarah Chevaugeon, Paoline Salagnac, Ingrid Tanqueray et Diandra Tchatchouang, de retour après une blessure au genou qui l’a privée de la majeure partie de la saison passée et des JO. L’ensemble est enrichi de deux diamants, Marine Johannes (1,77m, 21 ans) et Alexia Chartereau (1,89m, 18 ans), élue meilleure joueuse du dernier championnat d’Europe juniors. Par ailleurs, en plus de la britannique Jo Leedham, au club depuis 2013, Bourges a diversifié son recrutement étranger avec la meneuse serbe Miljana Bojovic (1,81m), la pivot internationale brésilienne Clarissa Dos Santos (1,85m), souvent vue à son avantage aux JO de Rio et la pivot canadienne Kayla Alexander (1,93m), habituée du championnat russe et de la WNBA.

Villeneuve d’Ascq est le troisième prétendant au titre. Le recrutement des deux pépites françaises Olivia Epoupa et Valériane Ayayi, ainsi que de l’ukrainienne Alina Iagupova (1,86m, 24 ans), meilleure marqueuse de l’Euro 2015 (29,3 pts) a fait sensation. Les Nordistes ne sont plus des petits poucets !

… Et Céline Dumerc

L’Open LFB allie sport, divertissement et remises de récompenses. Ainsi, la Ligue Féminine organise des séances de dédicaces avec les joueuses et propose aux fans de devenir maîtres de la musique :

 

« Avec Tracktl, la LFB vous offre la possibilité de choisir l’ambiance musicale pendant les deux jours. Rendez-vous sur www.openlfb.track.tl où vous pourrez voter pour les titres déjà sélectionnés ou ajouter ceux que vous aimez. Pensez à télécharger l’appli (gratuite) afin de poursuivre l’expérience à partir de samedi. Cliquez ici pour plus d’infos »

 

Par ailleurs, Amel Bouderra (MVP française), Alix Duchet (MVP espoir) et Romuald Yernaux (entraîneur de l’année) recevront leurs trophées alors que les équipes de France jeunes médaillées cet été (U18, U16 et U18 3×3) seront présentées au public.

Cependant, la grande attraction du week-end sera finalement la première sortie de l’icône du basket féminin français, Céline Dumerc, avec son nouveau maillot bleu et blanc de Basket Landes !

 

Le programme TV de l’Open LFB 2016

Samedi 1er octobre 2016

15h30 Nice – Angers / LFB TV

Commentateurs : Thibaut Paquit et Isabelle Fijalkowski

18h00 Hainaut Basket – Basket Landes / LFB TV

Commentateurs : Thibaut Paquit et Jérôme Fournier

20h30 Lattes Montpellier – Bourges / SFR Sport 2

Commentateurs : Alexandre Biggerstaff et Emmeline Ndongue-Jouanin

Dimanche 2 octobre 2016

13h30 Charleville-Mézières – Nantes Rezé / LFB TV

Commentateurs : Thibaut Paquit et Stéphane Rollée

15h45 Tarbes – Lyon / LFB TV

Commentateurs : Thibaut Paquit et Chloé Westelynck

18h00 Mondeville – Villeneuve d’Ascq / LFB TV

Commentateurs : Thibaut Paquit et Jérôme Fournier

 

 

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *