Etranger Livenews ProA

Nombre d’étrangers dans les championnats : la Pro A n’est pas la pire…

Conjointement à la FIBA, le Centre International d’Etude de Sport (CIES) vient de publier son rapport annuel analysant l’évolution du basket mondial en prenant pour référence la migration des joueurs. 

Ce rapport montre ainsi l’évolution des ligues mondiales entre 2011 et 2016 en prenant par exemple le nombre de matchs par saison, le nombre de points par match ou encore l’âge moyen des joueurs, la taille moyenne, le nombre d’étrangers et bien d’autres statistiques.

Une statistique qui est souvent décriée en France est bien évidemment le nombre d’étrangers dans le championnat et surtout le nombre d’étrangers (souvent Américains) dans les équipes. Grâce à ce tableau basé sur les informations  et connaissances de la FIBA, on peut effectivement observer que la France (55,3% d’étrangers) fait partie des championnats comptant le plus d’étrangers (3e) seulement devancée par l’Espagne (63,8%) et l’Allemagne (56,9%) pour la saison 2015/2016.

En moyenne, depuis 2011 et en prenant toutes les ligues, 42,5% des joueurs sont étrangers au championnat dans lequel ils évoluent. Ce qui place encore une fois la France parmi les premiers pays avec en moyenne 53,2% de joueurs étrangers. C’est d’ailleurs quasi le même pourcentage que l’Euroleague.

nombre-etrangers

 

Commentaires   |  11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • mattin40 dit :

    55.3% d'étrangers pour être considérés comme la 7ème ligue d'europe, est ce qu'on aurai pas à y gagner à limiter ce quota et arrêter de faire une fixation là dessus et se dire qu'on est nul pour mettre en avant notre championnat….

    • OscarAbine dit :

      Limiter le quota, tout le monde en rêve (ou presque).
      Le problème est que les directives de l'Union européenne ne le permettent pas.

      • txiks80 dit :

        Pas les dirigeants visiblement…
        C'est pas parce que tu as le droit de prendre 6 américains que t'es obligé de le faire.

        Je me souviens de Pierre Seillant qui disait quand ce nombre a été augmenté "c'est une très mauvaise idée, mais on est obligé de faire comme les autres si on ne veut pas disparaître"…
        Résultat : Pau-Orthez descendait en pro B deux ans plus tard, effectivement il a bien fait de faire comme les autres…

        • OscarAbine dit :

          Regarde bien, tout le monde ne le fait pas, ni en ProA, ni en ProB… Il y a pour le moment UN joueur non-JFL de plus que l'an dernier…
          Y'a même un papier intéressant sur ce sujet sur un autre site… ^^

        • deleted2951483 dit :

          "Je me souviens de Pierre Seillant qui disait quand ce nombre a été augmenté "c'est une très mauvaise idée, mais on est obligé de faire comme les autres si on ne veut pas disparaître"…
          Résultat : Pau-Orthez descendait en pro B deux ans plus tard, effectivement il a bien fait de faire comme les autres… "

          Dans ce cas, tu devrais aussi te rappeler de la composition de l'effectif cette année là : 3 américains et un croate, aucun naturalisé et beaucoup de jeunes (ça avait notamment été la première vraie saison de Thomas Heurtel, y'avait Ludo Vaty, Raposo, Mendy n'avait que 25-26ans…). Ca serait bien de pas travestir la réalité.

          Jouer qu'avec des jeunes, ça peut avoir des effets dévastateurs si ils se révèlent pas au niveau ou si ils sont pas assez entourés par des mecs d'expérience. C'est pas comme en NBA ou tu risques rien à sacrifier une saison pour faire gagner de l'expérience à tes jeunes, il y'a grosse sanction si ça se passe mal, une descente ça peut couler un club en un rien de temps. Si ça avait si bien marché avec Diaw, les Pietrus etc, c'est aussi parce qu'autour tu avais des Dragan Lukovski, Rod Sellers, Cyril Julian, Laurent Foirest ou encore Roger Esteller.

  • toutadibal dit :

    c'est ce que je pensais 3ème en terme d'etranger et seulement 7ème ligue en europe, meme si les clubs français ne peuvent pas(ou ne veulent pas) se payer autre chose que des ricains en carton, il serai peut etre temps de laisser leur chance(et faire confiance) à nos gars, de toutes façons vu les résultats de nos clubs en europe, je ne vois pas ce qu'ils ont à perdrent…

    • OscarAbine dit :

      Faut pas s'arrêter aux "classements" bidons, la LNB est pas plus 7e ligue que 6e ou 8e. A moins que l'on prenne au sérieux le "classement" effectué par l'auto-proclamé "média officiel de l'Euroleague", qui va certainement pas favoriser les pays qui tournent le dos à cette dite Euroleague…

  • FIBasket dit :

    si on raisonne au niveau des équipes nationales, on comprend qu'avoir beaucoup d'étrangers dans son championnat n'empêche pas d'avoir une grosse équipe (Espagne) mais ne garantit pas une progression de ses joueurs nationaux (Allemagne, Turquie dont les étrangers en place sont pourtant meilleurs que les nôtres) et qu'inversement, peu d'étrangers n'impliquent pas des équipes nationales meilleures (car les nationaux joueraient plus) (Grèce, Brésil, Chine…) mais que d'autres avec peu d'étrangers en profitent pour faire progresser leurs nationaux (Adriatic et VTB league).
    Donc en gros, la question au niveau des Equipes nationales se passent en grande partie ailleurs. Par contre, cela se passe sans doute et dans la formation (ce qui doit aller) et surtout dans l'expérience sur des grosses compet' et là c'est le blem' en France car nous attirons pas les meilleurs étrangers qui nous feraient jouer à nos jeunes qui les acccompagnent les grosses compet'…du coup, laisser autant de places à des étrangers de seconde zone a-t-il du sens alors que les Serbes et lituaniens (enfin qq grosses cylindrées) font surtout jouer leurs jeunes…après la formation n'est de même qualité non plus, la culture basket depuis le plus jeune âge non plus.

  • kuk dit :

    La Pro A n'est pas la pire.

    C'est quoi ce jugement de valeur ?