Amérique Livenews

Sandrine Gruda en finale WNBA

Sandrine grudaAprès Edwige Lawson en 2008 avec les San Antonio Silver Stars, Sandrine Gruda (1m93, 29 ans) est la deuxième Française à participer aux finales WNBA. Son équipe, les Los Angeles Sparks, a vaincu largement cette nuit le Chicago Sky, 95-75, dans le game 4 de la série de demi-finale.

Les Sparks sont animées par la triplette américaine Candace Parker (1,93m), Nneka Ogwumike (1,88m), Kristi Toliver (1,70m) et comptent notamment dans leurs rangs l’arrière shooteuse Essence Carson (1,83m) vue à Bourges.

Particularité des Sparks, la présence de cinq Européennes, la Russe Evgenia Belyakova (1,83m), la MVP de l’Euro 2015 la Serbe Ana Dabovic (1,83m), la Monténégrine Jelena Dubljevic (1,88m), la vénérable Belge Ann Wauters (1,96m, 36 ans) et donc Sandrine Gruda.

L’apport de celles-ci dans ce game 4 a été très réduit. Belyakova, Dubljevic et Wauters ne sont pas entrées en jeu, Gruda juste 23 secondes et Dabovic un peu moins de 6 minutes pour 3 points.

Dans ces playoffs, la Française, pourtant considérée comme l’une des meilleures intérieures hors Etats-Unis, se contente en moyenne de 2,9 pts et 2,1 rbds en 11 minutes.

En finale, les Sparks seront opposés au Minnesota Lynx qui dénombre 4 joueuses médaillées en or à Rio : la meneuse Lindsay Whalen (1,75m), l’ailière Maya Moore (1,83m), l’ailière Seimone Augustus (1,83m) et le pivot Sylvia Fowles (1,96m). Le premier match de la série qui peut aller en cinq manches est programmé dimanche.

Minnesota a remporté trois des cinq derniers titres WNBA (2011, 11 et 15) alors que Los Angeles n’a pas été couronné depuis 2001 et 2002, époque où son étoile était Lisa Leslie.

 

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *