Livenews

D’après l’ex-coach du Barça, « certaines équipes NBA ne pourraient pas gagner l’Euroleague »

victor-oladipo

Récemment, Oklahoma City a perdu contre le Real Madrid en pré-saison tandis que le Barça a perdu face à Russell Westbrook et ses coéquipiers, dans un match néanmoins disputé. Évidemment, ces deux équipes espagnoles avaient déjà lancé leur saison, contrairement à leur homologue américain. Et s’il n’y a aucune conclusion générale à tirer de ce genre de confrontations, Xavi Pascual, l’ex-coach de Barcelone, pense néanmoins que l’écart entre la NBA et l’Euroleague s’est amoindri. 

Il estime, de fait, que le haut du panier de l’Euroleague serait en mesure de jouer à un bon niveau en NBA alors que les équipes les plus faibles de la ligue américaine seraient, elles, en difficulté dans la compétition phare du Vieux Continent.

« Tout le monde parle des différences entre la NBA et l’Euroleague mais toutes nos déclarations sont, et ne seront, que de simples opinions. » a commenté le coach auprès de la radio Rac 1. « Il n’y a pas de fait objectif à ce sujet. De mon côté, je crois sincèrement que les meilleures équipes sont en NBA, évidemment. Mais je pense aussi que certaines équipes NBA ne seraient pas capables de gagner l’Euroleague. Les meilleures équipes européennes jouent à un niveau de basket si élevé qu’il leur permettrait de jouer en NBA. »

Les Lakers ou les Sixers de l’an passé auraient-ils pu arracher le titre européen au CSKA Moscou, dans un match à enjeu, sous pression ? On ne le saura malheureusement jamais mais au regard de la qualité développée par certaines escouades européennes, il serait imprudent de mettre en cause les propos de l’ancien stratège catalan.

 

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • frednetick dit :

    évidemment que non les lakers ou les sixers n'auraient jamais battu le CSKA..

  • LeBronJames23 dit :

    Ptdr franchement, jamais de la vie les européens tiendraient en NBA, ils taperaient même pas les 15 wins, quant aux équipes NBA en euroligue en étant débarrassées de l'enchaînement infernal des matchs il pourraient défendre comme des porcs tout le match, plus leurs talent et leur niveau largement supérieur en attaque laisse tomber… Les Sixers, les Nets et les Lakers la gagnent tranquille sa compet' de seconde zone