Livenews ProA

La formidable progression de Vincent Poirier (Paris-Levallois)

poirierIl y a un an, le coach du Paris-Levallois Antoine Rigaudeau laissait Vincent Poirier scotché sur le banc. Au point que sous l’impulsion du DTN Patrick Beesley, la fédération lui donnait une licence spéciale pour lui permettre de jouer en même temps avec le Centre Fédéral, en Nationale 1, alors qu’il venait d’avoir 22 ans.

Lorsque Freddy Fauthoux a pris le relais de Rigaudeau, le Landais s’est dit que ce gaillard de 2,10m avait du potentiel et aussi qu’il pouvait le faire jouer de suite. Le natif de Clamart très physique a pris très vite de la confiance et du volume de jeu.

Cette saison, Vincent Poirier est dans le cinq de départ du PL et après trois journées, il tourne à la moyenne de 14,7 pts et 10,6 rbds et avec 22,3 il a la 4e évaluation de Pro A et la meilleure des Français. Son équipe a renversé Limoges et obtenu son deuxième succès, 87-73. Il lui faut confirmer sur la durée mais c’est déjà l’une des plus belles progressions jamais observées dans l’histoire de la Pro A.

Photo : LNB

Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Jean dit :

    Intriguant !

    • FIBasket dit :

      Le mec a commencé le basket à 18 ans…plus logique que sa progression soit fulgurante. En tout cas, en PRo A, ce sont de grosses stats qu'il nous sort. intéressant de voir que la France sort aujourd'hui pas mal de grands alors que c'était une de nos lacunes autrefois.

  • SprewellfromNYC dit :

    Je l'avais vu l'année dernière à Levallois, il avait sorti un gros match et m'avait impressionné. J'espère pour lui et l'équipe de France qu'il confirmera