Livenews LNB Pro B

Présentation de la Pro B : les joueurs à suivre

ndoyeAprès quatre matchs de Leader’s Cup et deux tours de Coupe de France, la Pro B reprend enfin ses droits ce soir avec un match avancé entre Charleville-Mézières et Poitiers à 20h. L’occasion est toute trouvée pour faire un focus sur ce championnat toujours plus dense, intense et homogène. Quelques gros bonnets se détachent comme Bourg-en-Bresse, Roanne ou Le Havre pour prétendre à la première place synonyme de montée en Pro A sans passer par les Playoffs. Mais derrière, rien n’est acquis, et il faudra sans doute encore attendre le soir de la 34e journée avant de tirer quelque conclusion.

Mathis Keita, Isaia Cordinier, Timothée Luwawu-Cabarrot, Axel Julien, Mam’ Jaiteh ou même l’emblématique ailier nanterrien Mykal Riley… nombreux sont les joueurs qui ont pris leur envol en Pro B ces dernières années. Cette saison, le Bressan Youssou N’Doye, le Lillois DeQuan Jones ou encore le Roannais Arthur Rozenfeld feront partie des joueurs à suivre. État des lieux avec cinq des coachs les plus expérimentés de la division.

Burton-Ndoye : le choc des titans

Plus gros budget de la Pro B, Bourg-en-Bresse a attiré dans ses rangs un joueur aux dimensions hors norme, Youssou Ndoye, pivot sénégalais de 2,13 m (25ans) plébiscité par Germain Castano, en poste depuis 5 ans à Boulogne-sur-Mer et Laurent Pluvy, nouveau coach de Roanne (8e saison en Pro B). Déjà auteur d’un beau chantier en Leader’s Cup en trois petits matchs (19 pts, 11 rbds de moyenne), ce bijou poli par les hommes de main de Gregg Popovich la saison dernière en D-League sera redoutable des deux côtés du terrain, et risque bien de terroriser bon nombre de raquettes cette saison. « Il fera une très grosse saison, et il ne sera pas qu’une machine à stats », prévient Germain Castano.

Face à lui se dressera forcément la révélation de la saison dernière, le pivot massif Joe Burton (2,01, 25 ans). En tournant à 16,2 points et 9,9 rebonds par match (24,7 d’évaluation) lors de l’exercice précédent avec Evreux, « l’Indien » a démontré tout son potentiel et a été le symbole de la réussite du collectif ébroïcien tombé en finale des Playoffs d’accession 2016 contre Le Portel. Épanoui dans un basket offensif, Joe Burton a rejoint son coach Laurent Pluvy à Roanne cet été afin de « viser la montée sur un projet de trois ans ». Ce dernier mise évidemment sur Youssou Ndoye comme principal challenger pour tenter de le détrôner dans ce choc des titans qui s’annonce viril.

Jones – Palsson : opposition de styles à l’aile

Pour sa 9e saison en Pro B, Rémy Valin, coach d’un Rouen Métropole Basket de retour à l’échelon inférieur, attire l’attention sur DeQuan Jones (2,03m, 26 ans). L’ailier américain recruté par Lille a déjà fait pas mal de bruit en cette pré-saison. « C’est un joueur qui a quand même fait partie d’une franchise NBA, à Orlando en 2012 (63 matchs disputés en 2012-2013, 17 débutés pour 3,7 pts de moyenne) » précise l’entraîneur rouennais. En 16e de finale de Coupe de France, Strasbourg a déjà fait les frais de cet ailier fantasque (17 points ce soir là) qui pourrait rapidement s’adjuger le titre de meilleur dunkeur de Pro B à en voir ces quelques highlights datant de 2013/2014 en NBA D-League qui confirment tout son potentiel en la matière.

Dans un style complètement différent, l’ailier international islandais Haukur Palsson (1,97m, 24 ans) sera une autre curiosité en ce début de saison. Après trois matchs plutôt convaincants en phase de groupe de Leader’s Cup avec Rouen (13,3 pts, 5,3 rbds), Rémy Valin espère en faire l’un de ses piliers cette saison au sein du plus jeune effectif de la division. « Il fait partie des joueurs à suivre. De part son profil mais aussi son CV puisqu’il a quand même fait deux ans en Liga ACB (D1 espagnole) à 19 et 20 ans à Manresa après être passé par l’Université de Maryland. Il est meilleur marqueur de l’équipe nationale qui vient de se qualifier pour le prochain Euro. Il sort des matchs avec sa sélection, donc il est arrivé en pleine bourre. Il faudra être attentif à un éventuel coup de mou vers la fin novembre » prévient son coach.

Léger aperçu du savoir faire de cet ailier islandais polyvalent qui devrait faire beaucoup de bien au RMB cette saison (capté lors d’un match qualificatif à l’Euro 2015)

Arthur Rozenfeld, la french touch’ à la mène

Comme en Pro A, ce sont les meneurs US qui ont toujours la cote en Pro B. Seuls Marco Pellin (Boulazac) et la paire Xavier Gaillou – Loïc Akono (Fos-sur-Mer) feront office de meneur titulaire pour cette première journée, en compagnie d’un certain Arthur Rozenfeld, 21 ans, coup de cœur de cette pré-saison de Rémi Giuitta, ancien meneur et coach de l’équipe première de Fos-sur-Mer depuis 13 ans, dont 7 en Pro B.

«C’est sa 2e saison de Pro B en tant que titulaire après Boulogne-sur-Mer. Il va prendre les commandes de l’un des favoris pour la première place. C’est un joueur à suivre, pour voir comment il va aborder les futures étapes qui vont se présenter à lui. Il pourrait très bien avoir un parcours similaire à celui qu’avait connu Edouard Choquet chez nous. Il peut passer un palier sous les ordres de Laurent Pluvy qui est adepte du jeu offensif. Ça peut très bien fonctionner ».

En pré-saison puis en Coupe de France, le couple Pluvy-Rozenfeld a effectivement laissé entrevoir de belles perspectives pour l’exercice à venir.

Match de pré-saison face à Aix-Maurienne. Roanne 81 / 72 Aix-Maurienne. Stats d’Arthur Rozenfeld : 15 points (5/9 à 2 pts – 0/3 à 3 pts – 5/5 aux lfs) 12 passes…

Match de Coupe de France vs Orléans. Roanne 83 / 59 Olb. Stats d’Arthur Rozenfeld : 20 points (6/8 à 2 pts – 1/2 à 3 pts – 5/5 aux lfs) 10 passes décisives 1…

Place aux jeunes !

La Pro B est aussi l’opportunité pour de nombreux jeunes éléments de gagner en temps de jeu et en expérience. Maître en la matière, Ruddy Nelhomme coach de Poitiers va lancer cette saison deux grands espoirs dans le grand bain : Youssoupha Fall (2,21m, 21 ans) en provenance du Mans et Sekou Doumbouya, 15 ans à peine (2,05m), tout droit venu de l’Insep, la belle histoire de ce début d’exercice. « Il sait jouer avec la balle les pick and roll, il peut mettre des coupes dans le dos sans ballon. Il est intelligent, à l’écoute, il comprend vite. Il s’est mis rapidement au niveau que l’on attendait de lui. Il est à la fois patient et agressif sur le terrain. C’est un garçon qui a dominé rapidement avec les jeunes et à lui aussi c’est très intéressant de montrer le basket des adultes. Il a un potentiel énorme », déclarait récemment à Basket Europe Ruddy Nelhomme au sujet de Sekou Doumbouya à qui il a déjà confié 15 minutes en moyenne en Leader’s Cup.

Également formé au Centre Fédéral et après une première expérience en Pro A avec l’Asvel (12 matchs), l’intérieur Stéphane Gombauld (2,02 m, 19 ans) va s’aguerrir du côté de Saint-Chamond cette saison sous les ordres d’Alain Thinet. Prêté par Villeurbanne, ses prestations en Leader’s Cup (13pts, 7 rbds, 19 d’éval contre Vichy-Clermont notamment) confirment qu’il a largement le potentiel pour s’éclater cette saison en Pro B.

Les matchs de la première journée

Jeudi à 20h

Charleville-Mézières – Poitiers

Vendredi soir à 20h

Roanne – Lille

Saint-Quentin – Evreux

Denain – Blois

Nantes – Bourg-en-Bresse

Saint-Chamond – Fos-sur-Mer

Rouen – Vichy-Clermont (20h30)

Samedi à 20h

Boulazac – Le Havre

Boulogne-sur-Mer – Aix-Maurienne

Photo : Bourg en Bresse

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *