Livenews LNB ProA

Klemen Prepelic (Limoges), l’un des quatre joueurs des Balkans en Pro A

prepelicDans Le Populaire, l’international slovène Klemen Prepelic (1,91m), qui fêtera ses 24 ans ce jeudi, confirme qu’il est venu au Limoges CSP essentiellement pour son coach Dule Vusojevic comme lui de «l’école yougoslave». L’ancien joueur d’Oldenbourg affirme vouloir gagner des titres en terre limousine.

« En France, c’est sans doute plus facile que dans n’importe quel autre pays. En Allemagne, il y a Bamberg et le Bayern Munich, en Italie, Milan, en Espagne, Barcelone et le Real Madrid, en Turquie Fenerbahçe, Galatasaray… C’est compliqué de gagner là-bas. Ici, il y a plus de chances si on joue bien. »

Avec Klemen Prepelic, on ne dénombre que quatre « Yougos » en Pro A –on ne tient pas compte de l’Américain Zach Wright qui joue sous pavillon bosniaque à Monaco-, ce qui est très peu comparé à des ligues comme l’espagnole et l’allemande. Ce sont son compatriote Vasi Miha (Châlons-Reims), le Bosniaque Kenan Bajramovic (Cholet) et le Serbe Nikola Dragovic (Lyon-Villeurbanne). A la question de savoir pourquoi les joueurs des Balkans sont si peu prisés en France, Prepelic répond :

« Les gens disent que la Pro A est la ligue la plus physique d’Europe mais je ne sais pas. J’ai joué en Turquie qui est sans doute aujourd’hui le meilleur championnat en Europe. J’ai joué aussi en Allemagne, qui est aussi très physique. La Pro A est très athlétique. Mais il y a beaucoup de bons joueurs des Balkans qui demandent énormément d’argent. Après, c’est peut-être tout simplement un choix des entraîneurs. »

L’interview est à lire ici.

 

 

 

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *