Livenews LNB ProA

Le SLUC Nancy déjà au pied du mur

nancyUne victoire (à Chalon) en six matches. Le SLUC Nancy est reparti pour une année de galère. C’est mathématique si l’on se réfère aux temps de passage des saisons précédentes. Lors de l’exercice 2015-16, si Le Havre n’avait pas gagné un match après six journées, Rouen avait deux victoires dans sa besace. Les deux clubs normands ont ensuite coulé à pic.

Le SLUC a déjà joué avec le feu la saison dernière (16e) et en 2012-13 (14e sur 16).

Les Lorrains ont perdu leurs cinq matches par un maximum de huit points, c’est la preuve que leur situation n’est pas désespérée. Le problème, c’est que ce cette saison les équipes a priori faibles sont rares. Gravelines, Le Mans et Strasbourg qui pointent avec seulement deux victoires n’ont pas une tête de relégués. Hyères-Toulon ? Le Portel ? Ils n’ont pas l’air du tout de vouloir se laisser faire. Orléans paraît d’un calibre supérieur. Châlons-Reims possède déjà trois succès à son palmarès.

Les Français au bout du banc…

L’Est Républicain indiquait hier que les dirigeants du club et leur entraîneur vont imaginer cette semaine de possibles aménagements dans l’équipe. Une équipe qui ne fait confiance qu’à seulement deux Français, Gary Florimont et Benjamin Sene, à qui Alain Weisz offre les deux plus faibles temps de jeu. Une relation de cause à effet?

Le joueur sur la sellette est peut-être le Vénézuélien Grégory Vargas (1,80m, 30 ans), 9 points et aucune passe hier, d’autant qu’un conflit pourrait précipiter les événements.

« Le Vénézuélien a demandé à partir une dizaine de jours pour assister à l’accouchement de sa femme et donc de zapper le match contre Le Portel. Si le club accepte qu’il parte trois ou quatre jours comme le veut la loi française, il refuse qu’il manque le match contre Le Portel prévu le 21 novembre. Le coach et ses dirigeants sont évidemment sur la même longueur d’onde. Ça change avec le passé… »

Samedi le SLUC reçoit Monaco. Ouille. C’est ensuite qu’il se rendra à Chalons-Reims puis, le 21 novembre, qu’il jouera ce fameux match contre l’ESSM Le Portel à Gentilly. Il faudra s’y présenter avec un maximum d’atouts car ça ressemblera déjà à une sorte de quitte ou double.

 

 

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *