Pourquoi l’Eurocup est la vraie C2… mais qu’elle apparaît fragile

Pascal Legendre
4

eurocupQui de la Basketball Champions League ou de l’Eurocup est la véritable C2 européenne, la dauphine de l’Euroleague incontestable numéro un ?

On pourrait prendre comme critères le budget, l’affluence ou encore pourquoi pas le palmarès de chaque club. Il nous apparaît intéressant de considérer le classement national actuel des équipes des pays qui participent aux deux compétitions.

Près d’un tiers des équipes sont espagnoles…

Déjà, on remarque que la valeur de cette Eurocup à VINGT clubs est totalement dépendante de la présence de pas moins SIX clubs espagnols –alors qu’il y en a déjà trois en Euroleague-, de QUATRE russes -sachant que la ligue Endesa et la VTB League avec celui de Turquie sont reconnus comme étant les deux meilleurs championnats européens- et de TROIS allemands.

La BCL peut faire valoir que son unique représentant espagnol tient son rang (il a joué un match de plus que Valence) mais en Russie et en Allemagne, ceux de l’Eurocup sont clairement d’une pointure supérieure.

Conclusion : si l’Eurocup est qualitativement la vraie C2, elle souffre de l’hégémonie de deux pays et de la non-présence de clubs grecs, italiens, turcs et… français.

Il n’y a qu’à souhaiter que cet éclatement soit provisoire.

(En gras les équipes de la BCL, en italique celles de l’Eurocup)

Allemagne

Ulm                                   1er

Bayern Munich              4e

Ludwigsburg               5e

Alba Berlin                       6e

Oldenburg                    8e

Francfort                      14e

Croatie

(En Adriatic League)

Cibona Zagreb   3e

Cedevita                  3e

Espagne

Tenerife                3e

Valence                    4e

Malaga                    6e

Bilbao                       7e

Grand Canaria       9e

Fuenlabrada          13e

Murcie                     14e

Israël

Hapoël Jerusalem                               3e

Maccabi Rishon Le Zion             3e

Lituanie

Vilnius                        2e

Panevezys                  2e

Klaipeda                  4e

Russie

(VTB League)

Saint-Petersbourg            2e

Khimki Moscou                  4e

Kuban                                   5e

Novgorod                            11e

Saratov                             11e

Slovénie

Domzale                1er

Ljubljana                   6e

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

4 Responses
  1. VALLAS87

    Oui, on peut dire que c'est le souk ! Bien entretenu par la FIBA qui donne le bâton d'un coté ou des susucres de l'autre indifféremment des positions des fédérations.

  2. Cedrino47

    Ou tous ca pour dire que la FIBA n'est pas assé sévere avec la Russie et l'Espagne …..

    plus facile de taper sur les petites nation.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements