Pierre Fosset (Bourges) : « Je me suis opposé à ces fenêtres internationales »

La rédaction
1

tangoA Bourges, ce n’est pas compliqué, toutes les joueuses sont ou ont été internationales dans leurs pays respectifs sinon Alexia Chartereau, qui n’a que dix-huit ans et qui sera très vite une candidate à l’équipe de France A.

Quatre Tangos sont actuellement réunies pour disputer les deux matches de qualification pour l’Euro 2017, demain à Chalon contre les Pays-Bas, puis mercredi à Clermont-Ferrand face à la Croatie : Sara Chevaugeon, Ana Maria Filip, Marine Johannes et Diandra Tchatchouang mais aussi la coach Valérie Garnier.

Le Berry a demandé au président Pierre Fosset ce qu’il pense de cette situation et celui-ci a répondu avec son franc parler coutumier :

« La fenêtre internationale tombe-t-elle bien ? Si je regarde pour mon club, non. On avait besoin de travailler pour créer un collectif, on progressait et boum, on a quinze jours d’arrêt. En plus, je touche du bois, j’espère que ça ne va pas nous porter la guigne en nous ramenant des blessées. On m’avait demandé mon avis, je me suis opposé à ces fenêtres internationales. La fédération internationale dit qu’il faut exposer les sélections nationales pendant la saison. Faut arrêter de nous casser les noix, on multiplie les risques de blessures. »

Avec six victoires pour une défaite, les Berruyères sont actuellement seules leaders en Ligue Féminine et deuxièmes ex-aequo de leur groupe d’EuroLeague avec deux victoires pour une défaite.

1 Response
  1. tortuegenialee

    On se demande comment on fait les clubs pendant des dizaines d'années quand les sélections nationales n’étaient pas cantonnées à l'été seulement 😛

Leave a Reply

Archives

mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements