Livenews LNB ProA

Un Ryan Brooks record mais trop seul contre Monaco

Dijon va mal. Vendredi soir dans son Palais des Sport la JDA s’est inclinée pour la huitième fois cette saison en championnat en enchainant avec une cinquième défaite de suite face au leader Monaco (58-84). 

Contre une Roca Team tout simplement plus forte avec un collectif mieux armé (105 d’évaluation), la formation bourguignonne (45 d’évaluation) n’a pu compter que sur son américain Ryan Brooks (1,93 m, 28 ans) pour apporter du danger. 

Impeccable en attaque avec ses 21 points à 8/10 aux tirs (2/2 à trois points, 3/3 aux lancers francs) pour 18 d’évaluation, l’arrière a réalisé son record de point (et d’évaluation) cette saison sous le maillot dijonnais. 

Joueur le plus utilisé par son entraîneur Laurent Legname avec ses 34 minutes, le natif de la Nouvelle-Orléans était malheureusement bien trop seul pour faire face à une équipe princière qui a maîtrisée la rencontre de bout en bout.

Capable du meilleur vendredi comme du pire (-2 d’évaluation au Mans, -3 contre Lyon-Villeurbanne), Ryan Brooks se distingue cependant par son irrégularité. En 12 rencontres de championnat, il n’a dépassé qu’à cinq reprises les 10 d’évaluation, même si ses statistiques ne traduisent pas complétement son importance dans le collectif dijonnais. 

Disputant cette année sa deuxième saison sous les couleurs de la JDA, l’ancien pensionnaire de Temple University est dans ses standards de l’année dernière (8,7 points, 2,6 rebonds et 1,3 passe pour 7,6 d’évaluation en 29 minutes sur 34 matchs en 2015/16) en livrant cette saison 9 points, 2,6 rebonds et 1,7 passe pour 7,3 d’évaluation en 31 minutes sur 12 matchs avec une adresse légèrement en baisse (39,8% cette année contre 43,5 la saison dernière). 

Seizième de Pro A ce lundi matin, Dijon est en danger et devra vite relever la tête sous peine de vivre des jours difficiles. Prochaine étape pour les Dijonnais le 19 décembre prochain à Pau-Lacq-Orthez. Face à une équipe paloise invaincue à domicile cette saison, Dijon devra faire fort pour l’emporter et Ryan Brooks devra être grand. 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *