FFBB Livenews

A 46 ans, Jimmy Vérove effectue son dernier tour de piste

Verove 1L’édition du Finistère de Ouest France s’intéresse à Jimmy Vérove. Il faut dire que la famille -le père Yves-Marie comme entraîneur, Franck comme joueur et dirigeant, et donc Jimmy- a marqué au fer rouge l’Etendard.

C’est bien sûr la longévité du champion d’Europe 1993 qui intrigue. Il a passé ses dernières années en Pro A et Pro B à l’Etendard justement, de 2000 à 2009. C’était déjà un vétéran. Ensuite, il a poursuivi son chemin dans différentes divisions nationales. Notamment en revenant à Brest pour y être sacré champion de France de Nationale 3. L’année dernière, il faisait un crochet par La Réunion. Et cette année il est retourné à Limoges comme responsable des joueurs et des entraîneurs de la section amateur du CSP et aussi pour mouiller le maillot avec l’équipe de Nationale 3. Jimmy s’astreint à un régime de spartiate pour rester compétitif car ses artères lui indiquent qu’il a 46 ans depuis septembre.

A Limoges, Jimmy a retrouvé Jammy (1,96m), 18 ans, son fils, l’héritier de la lignée qui est au centre de formation du CSP après avoir fréquenté celui de… Pau.

« Il était très bien à Pau, qui est une belle école de formation. Simplement, il a choisi de faire des études de kiné, ce qu’il y a à Limoges, mais pas à Pau. Et il avait aussi à coeur d’être un peu plus avec sa famille. Cela faisait trois ans qu’il était tout seul. Pour moi, ce n’est que du bonheur. C’est l’occasion de travailler avec lui et de l’aider à grandir, baskettement parlant. »

La trajectoire de joueur de Jimmy pourrait s’interrompre à la fin de la saison mais d’ici là, le père a une idée en tête à propos de la relation qu’il a avec son fils :

« J’aimerais bien faire un match avec lui avant de raccrocher. »

Photo : 7 jours à Brest

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • photocopieuse dit :

    Et ben ça nous rajeunit pas ça !! Jimmy Verove qui au passage racontait qu'il avait battu Kobe Bryant en 1c1.
    Bon c'était quand Jimmy avait 20 ans et Kobe 13 lors de la saison passée par son père Joe Bryant à Mulhouse.

  • BanePrelevic dit :

    Jimmy Verove , le warrior par excellence…Un dévouement pour ce sport juste exceptionnel. Ce mec est un mystique de la balle orange !

    Ps: j'ai le souvenir d'un match télévisé, où recevant un coup dans la trachée, il avalait sa langue en directe… Les commentateurs paraissaient très inquiets… J'étais gamin, j'avais trouvé "l'incident' horrible… Mais ça ne l'a pas empêché d'être de retour sur les parquets genre le week end d'après… D'ailleurs j'ai l'image d'un joueur qui jouait souvent pour ne pas dire tout le temps blessé ! Peut être que ma mémoire me fait défaut !? Mais si il y a plus d'une vingtaine d'années, on m'avez dit qu'il jouerait encore en N3 à 46balais… j'aurai répondu, ah oui il s'est mis au basket fauteuil ?