Euroleague Livenews

Rodrigue Beaubois propulse Vitoria vers la victoire face au Barça

Il fut un temps, pas si lointain, où le choc entre Vitoria et Barcelone, aurait penché largement en faveur du club catalan. Mais actuellement douzième seulement, le Barça débarquait chez le Baskonia dans la tunique de l’outsider. Et pour cause, malgré un très bon Tyreese Rice (15 points, 8 passes), c’est bien Vitoria qui a réussi à s’imposer. Derrière un Rodrigue Beaubois (19 points) retrouvé au retour des vestiaires, l’équipe de Sito Alonso a réalisé une grande deuxième mi-temps et confirme sa place dans le Top 5 du classement Euroleague.

Une bâche de bienvenue pour Pablo Prigioni

Sur leur parquet, les joueurs de Vitoria se prennent les pieds dans le tapis. Ils encaissent un 9-0 initial et il leur faudra attendre quasiment cinq minutes avant d’inscrire leurs premiers points, sur un layup de Tornike Shengelia. Le Baskonia rentre 9 points sur les 10 premières minutes du match (à 4/14 aux tirs), traînant logiquement après le premier quart (16-9).

Sans inspiration, et surtout sans mouvement collectif (avec ou sans ballon d’ailleurs), les coéquipiers du revenant, Pablo Prigioni, se cassent les dents sur la défense catalane, avec Joey Dorsey qui ne se prive pas de bâcher violemment l’ancien des Rockets. Heureusement, un bon passage de Beaubois permet à Vitoria de limiter la casse à la pause (24-30). Mais on est bien dans un duel à l’étouffée, avec deux équipes qui ont posé les barbelés en défense…

Le réveil de Rodrigue Beaubois

Toujours muets derrière l’arc à la pause (0/10), Vitoria trouve enfin la clé grâce à Rodrigue Beaubois, un signe avant-coureur pour la suite du match. Car si le duel entre Petteri Koponen (13 points) et Beaubois (19 points) bat son plein en 3e quart ; le premier enchaînant les paniers en sortie d’écran alors que le second trouve finalement l’adresse après s’être vengé au contre également. On sent les Basques retrouver leur grinta, à l’image de ce coast to coast d’Adam Hanga. Menée de 11 points, Vitoria revient de loin en troisième quart. Tyreese Rice inscrit un trois points après un magnifique stepback mais Rafa Luz file au layup juste au buzzer (45-42).

Le décor est planté pour un finish européen comme on les aime. Ante Tomic (18 points) continue de se balader dans la peinture face à Voigtmann ou Diop. Juan-Carlos Navarro salement en travers, c’est bien Tyreese Rice qui prend les commandes en fin de match. Il inscrit un trois points pour relancer les siens, mais son adversaire direct, Shane Larkin n’est pas en reste avec deux bombes dans le crunch time. Beaubois conclut ensuite l’affaire aux lancers. Victor Claver hérite d’un ultime tir pour l’égalisation mais se rate. Beaubois gobe le rebond et finit MVP de la partie avec ses 19 points.

https://twitter.com/BaskoniaEUS/status/811701509754863617

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *