Livenews LNB ProA

ASVEL – Le Mans: une question de lancers-francs

14/22, soit 63,6% de réussite du côté de l’ASVEL. Avec 3/6 pour le seul Walter Hodges bien en peine avec son adresse hier soir puisqu’il est ressorti de l’Astroballe avec un calamiteux 1/7 dans les tirs du champ.

24/27, soit 88,9 de réussite pour le MSB. Dont 6/6 pour Giordan Watson et autant pour Mouph Yarou, et aussi 9/11 sur le compte de Ryan Pearson de très loin le meilleur marqueur du match (23 pts).

Les commentaires d’après-match des acteurs se sont concentrés sur les lancers-francs pour justifier en bonne partie la victoire du Mans sur Villeurbanne, 73-64.

J.D. Jackson, coach de l’ASVEL : « On a raté trop de lancers-francs et eux les ont mis, c’est de notre faute. »

Darryl Watkins : « On a pris les mauvaises décisions sur la fin, en forçant certaines situations. Les deux équipes avaient des problèmes de faute mais eux ont mis des tirs difficiles… et leurs lancers-francs. Mentalement, on n’a pas été suffisamment fort dans le dernier quart-temps. »

Et encore Ryan Pearson : « On savait que dans un match aussi physique, cela pouvait se jouer aux lancers-francs. Et dans ce secteur, on a fait du bon boulot, on était dans notre routine. »

C’est vraiment une question de circonstances car en regardant les chiffres à la loupe on s’aperçoit que Villeurbanne en est depuis le début de saison à 211/283 et Le Mans à 208/278. Ce qui nous donne autour de 74%, le même pourcentage…

L’ASVEL possède même en Nicolas Lang (32/34 soit 94,1%) un tireur d’élite, le 4e de Pro A tout juste derrière… Giordan Watson le Manceau (33/35 soit 94,2%).

Photo : lnb.fr

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *