Livenews LNB ProA

Le Limoges CSP défend son directeur du centre de formation

 

Lors de la conférence de presse après le match Limoges-Gravelines, le coach Vule Vujosevic a exposé publiquement ses griefs à l’égard du président Frédéric Forte et du directeur du centre de formation Claude Bolotny. Le club sur son site vient de publier un communiqué pour défendre ce dernier.

« Monsieur Claude BOLOTNY, joueur historique du Limoges CSP, soutien fidèle du Club et actuel dirigeant bénévole du Centre de Formation du Club a été mis en cause publiquement et médiatiquement par Monsieur Dusko VUJOSEVIC sans fondement aucun.

La probité et le dévouement de Monsieur Claude BOLOTNY à l’égard du Club est sans faille.

Tout le Club du Limoges CSP soutient Monsieur Claude BOLOTNY ainsi que tous les acteurs du Centre de Formation dans leur démarche et leur travail. »

 L’année 2016 se termine sur des charbons ardents dans le Limousin. Que va réserver 2017?

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • OscarAbine dit :

    Compte à rebours enclenché pour Vujosevic ?

    Ca en prend le chemin, en tout cas, on dirait…

  • lexmanouche dit :

    Autrement dit, le directeur du centre de formation – français – a parfaitement le droit de critiquer, à tort ou à raison, les choix du coach, sur un sujet qui ne le concerne pas directement – la composition du 5 majeur de l'équipe pro n'ayant strictement rien à voir avec le centre de formation. Par contre, le coach – serbe – n'a pas le droit de critiquer les choix – fort douteux, donc à raison – du directeur du centre de formation, sur un sujet le concernant directement – certains joueurs espoirs ayant reçu des congés faisant aussi partie de l'effectif pro.
    Belle gestion. Très malin. Après ça, nos amis de Limoges vont venir nous dire "qu'ils sont pas racistes". En France, le racisme, c'est totalement interdit, jusqu'au moment où on parle des tziganes… Et des serbes.

    • Jean dit :

      Le dernier paragraphe est inutile, tu dis tout avant.

      Tu peux intervertir les nationalites avec un bon vieux debat "ancien de la maison avec passe-droit" / "nouveau qui ferait mieux de fermer sa gueule".

      C'est bien dommage ce qu'il se passe a Limoges.