Fabien Causeur, comme un poisson dans l’eau à Bamberg

Pascal Legendre
2

Après quatre saisons à Vitoria, Fabien Causeur (1,95m, 29 ans) a rejoint l’Allemagne et le Brose Bamberg Baskets dans le nord de la Bavière.

Le Breton était hier l’invité de Basket Time sur RMC Info et il dit apprécier son nouveau cadre de vie.

« C’est un gros changement par rapport à l’Espagne. La culture est totalement différente. Les Allemands sont très rigoureux dans tout ce qu’ils font. C’est très professionnel au niveau du club. La vie ici est simple. Je suis comme dans un village, il n’y a que 70 000 habitants. C’est très tranquille. J’ai pu un peu visiter Munich, Francfort mais pas plus que ça avec le calendrier que l’on a cette année. Mais ça se passe vraiment bien en Allemagne. »

Emmenés par l’Italien Nicolo Melli (2,05m, 25 ans) élu joueur du mois de décembre, les Allemands sont remontés à la 11e place ex-aequo de l’Euroleague avec six victoires et neuf défaites, à un succès des trois équipes précédentes. Ils se sont offerts successivement le Maccabi, Aanadolu Efes, Olympiakos, et Galatasaray. Pas mal pour le club qui est considéré comme le petit poucet de la compétition avec ses 10 millions d’euros de budget.

Payé en temps et en heure

Le Français apporte une solide contribution en faisant preuve d’une remarquable adresse : 10,8 pts à 40/58 à deux-points, 16/45 à trois-points et 23/27 aux lancers, plus 2,1 passes et 0,8 interception. Ses dernières productions ont été tout spécialement efficaces.

« Les stats parlent d’elles mêmes. Je n’avais pas réussi à trouver mon vrai spot dans l’équipe. J’ai un coach que j’adore car il a été très patient avec moi. Il m’a toujours mis en confiance. Il savait qu’à un moment où à un autre, ça viendrait. C’est ce qui s’est passé. Aujourd’hui je suis assez épanoui dans le jeu de l’équipe. En début de saison on a perdu cinq, six fois d’un ou deux points en Euroleague et là on a gagné quatre matches sur cinq, la roue tourne. C’est l’enchainement des victoires qui fera que l’on sera dans le top 8 ou pas. »

Fabien Causeur apprécie tout spécialement le management d’un club qui porte le nom de son sponsor principal depuis dix ans et qui joue dans la Brose Arena de 6 800 places. La saison dernière, Bamberg s’était glissé dans le top-16 de l’Euroleague, tout en terminant largement en tête de la saison régulière du championnat national avant de gagner les playoffs.

« Il y a un gros sponsor derrière nous. Brose, c’est du très lourd au niveau de la stabilité. C’est un club intelligent. Ici c’est un peu une mafia italienne, les managers ont beaucoup d’expérience. Le manager a été scout NBA, il connaît énormément le basket et les joueurs. Le coach est italien aussi (NDLR : Andrea Trincheri). Ils ont fait chaque année un recrutement hyper intelligent. Ici c’est du solide, très professionnel. Les paiements arrivent toujours le premier du mois, et ce n’est pas toujours le cas à l’étranger. »

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

2 Responses
  1. basketuser

    Je me demande si l' Allemagne va enfin franchir une étape en Euroleague, 10 ans après l' avènement de leur plus grand joueur et l' un des plus grands de notre continent.

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements