Euroleague Livenews

Un Sergio Lull irrésistible renverse le CSKA Moscou

Champion en titre et premier au classement depuis le début de saison, le CSKA Moscou arrivait à Madrid sur une série de deux défaites de suite. Et malgré un bon match de Nando De Colo (18 points), l’armada moscovite va faire la passe de trois, battue dans un duel au sommet entre les deux derniers rois d’Europe (95-85).

Sergio Llull (24 points, 6 passes) a réalisé un nouveau chef d’oeuvre avec des tirs plus fous les uns que les autres. Les madrilènes ont mérité leur victoire avec un effort défensif dantesque dans le crunch time, faisant complètement déjouer le CSKA.

Sergio Llull leur a tout fait !

Si la première mi-temps a porté le sceau balte de Jonas Maciulis (20 points), cette victoire revient en grande partie à Sergio Llull. Le meneur ibère a illuminé le jeu de ses éclairs de génie. Exemple en troisième quart : Llull se dribble sur le pied mais, pas de problème, il sort un tir d’extra-terrestre, du milieu de terrain, quasiment sur le logo de son équipe ! Et c’est sans parler du dernier quart : deux nouvelles bombes de très loin, ou encore un layup plus la faute et finalement un tir à reculons (avec un petit raffut non sifflé). Lull leur a tout fait !

Et ce n’est que justice car le Real a proposé du jeu pendant tout le match. Anthony Randolph (14 points, 9 rebonds) conclut ainsi d’un dunk autoritaire à deux mains une belle action collective madrilène. Le jeune prodige slovène, Luka Doncic (9 points, 5 passes), a lui livré un beau duel face à Nando De Colo, tête contre tête à un moment, mais surtout imperturbable à trois points dans la fin de match. Gustavo Ayon (14 points, 4 passes, 4 interceptions et 3 rebonds) a lui aussi été très actif, résumant parfaitement la grosse prestation collective du Real !

Le CSKA stoppé net dans le crunch

En face, le CSKA a lui plutôt réagi au coup par coup, avec Victor Khryapa à trois points en l’occurrence en deuxième quart. Milos Teodosic permettra également à son équipe d’arriver à hauteur à la mi-parcours (50-46) mais ni Teodosic (13 points, 5 passes et 5 ballons perdus), ni Nikita Kurbanov, auteur de cinq points rapides pour ramener son équipe à -3 dans le dernier quart, ne pourront offrir le soutien nécessaire à De Colo. L’arrière tricolore n’arrive plus à transpercer le rideau défensif madrilène dans les dernières minutes. Le CSKA a complètement calé !

« On est satisfait de cette victoire », savourait Sergio Llull. « On a bien défendu en fin de match, on a réussi à battre les champions en titre. On avait perdu d’un point chez eux et on voulait gagner chez nous. C’est chose faite. C’est bien pour le classement. »

Le récap complet

Le shoot de furieux de Sergio Llull

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *