Equipe de France : Vincent Collet et Patrick Beesley ont vu Nicolas Batum et appellent à la mobilisation

Pascal Legendre
4

Cela s’est fait dans la plus grande discrétion : l’entraîneur des Bleus, Vincent Collet, et le Directeur Technique National, Patrick Beesley se sont rendus aux Etats-Unis, du 27 au 30 décembre.

On sait qu’entre la non-sélection d’Evan Fournier aux JO, les états d’âme de Nicolas Batum, le refus de rejoindre le groupe de Ian Mahinmi, évidemment la retraite de Tony Parker, et l’amorce d’un nouveau cycle olympique, il y a quelques dossiers à régler avec comme échéance immédiate l’Euro en Finlande et Turquie à la fin août, début septembre, et aussi les qualifications pour la Coupe du Monde 2019 qui débuteront en novembre, sans les joueurs NBA mais probablement tout de même avec ceux de l’Euroleague.

L’Equipe informe que les deux hommes ont rendu visite au seul Nicolas Batum, à l’occasion du match Charlotte Hornets-Miami Heat, pour une discussion de deux heures et demie.

« Avec Nico, on s’est bien expliqué. On est revenus sur ses déclarations de façon franche et directe. On a pris le temps de parler. C’était tout à fait convivial, » assure Patrick Beesley.

Diaw, Gobert, Lauvergne et De Colo, les prochains sur la liste

Le prochain voyage aux Etats-Unis de la paire Beesley-Collet est programmé du 26 janvier au 1er février avec des rendez-vous avec Boris Diaw et Rudy Gobert (Utah Jazz) et Joffrey Lauvergne (Oklahoma Thunder). Des déplacements en Europe sont également au menu pour le DTN et Nando De Colo (CSKA Moscou) est le premier sur la liste.

Comme le fait remarquer le quotidien sportif, seul Kevin Séraphin (Indiana Pacers) dont la dernière apparition en bleu remonte aux JO de Londres, a déclaré pour l’instant être d’ores et déjà sur le pied de guerre.

« A l’heure actuelle, je ne sais pas vers quelle tendance on va. Nous, on a affiché dès le début le souhait d’avoir tout le monde. Il ne peut pas y avoir d’impasse en 2017, vu qu’il n’y a rien en 2018. On ne peut pas dire qu’on ne ne va pas retrouver l’équipe de France qu’en 2019 surtout les leaders. Nous appelons à la mobilisation pour l’Euro 2017. Si les joueurs ont besoin d’un break, ce doit être en 2018 », juge Patrick Beesley.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

4 Responses
  1. coin

    ils vont pas voir fournier ?
    autant je ne pense pas qu'il avait forcément sa place pour la dernière compétition.
    c'était pas un scandale qu'il y soit pas.
    autant vu qu'il semble y avoir un malaise avec lui et qu'il est légitime qu'il soit sélectionné dans les prochaines compétitions c'est bizarre de pas aller le voir.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements