Antibes: Isaia Cordinier et Frédéric Bourdillon en lumière

Pascal Legendre
0

Trois Antibois ont scoré 15 points dans la victoire surprise face à Monaco en quarts de finale de Coupe de France (85-80) : le Nigérian Chris Otule (2,11m, 27 ans) et deux Français, Isaia Cordinier (1,96m, 20 ans) et Frédéric Bourdillon (1,93m, 25 ans).

Depuis qu’il a été drafté en 44e position, en juin, par les Atlanta Haws, Isaia Cordinier est sous le feu des projecteurs et c’est peu dire qu’il ne répond pas aux espérances. En championnat, il se contente de productions faméliques : 3,3 pts, 28,8% aux shoots, 2,1 d’évaluation alors qu’il joue 18 minutes par match et est même entré 9 fois dans le cinq de départ.

Curieusement, il était monté une fois à 17 points –contre Orléans- lors de la quatrième journée mais depuis, il ramait…

« Depuis le retour du break de Noël, je sens que je monte en puissance, même si dans les stats ça ne se voit pas forcément je gagne en volume de jeu », a t-il indiqué hier soir en conférence de presse. « Je continue sur ma lancée, je peux encore faire mieux, je rate des shoots, des lancers-francs… »

Le natif de Créteil sait qu’il lui faut au plus vite confirmé :

« Il faut retourner au travail et continuer, j’ai de plus en plus d’opportunités dans l’équipe. Le plus dur pour nous va être de réitérer la performance de ce soir sur les prochains matchs. »

En Pro A, Frédéric Bourdillon, qui est plutôt taillé pour un meneur, est dans les mêmes eaux que Cordinier statistiquement (3,4 pts, 3,5 d’évaluation).

« Aujourd’hui, j’étais un peu vexé de ne pas avoir beaucoup joué en première mi-temps, du coup lorsque je suis rentré dans le quatrième quart-temps j’ai pris mes responsabilités. J’ai toujours confiance en moi, je sais que je suis capable de faire des choses comme ça. Je sais d’où je viens, je suis parti de Nationale 1 et maintenant je suis en Pro A, j’ai beaucoup progressé à Antibes et je montre aujourd’hui que je peux jouer en Pro A contre l’équipe la plus forte de cette ligue. »

Pour les Antibois, cette qualification est un agréable moment mais il faut vite revenir aux affaires courantes car le maintien dans la division est loin d’être assuré.

« Ce qu’on retient, c’est les gens qui gagnent et c’est d’autant plus bénéfique de le faire contre Monaco qui est une grande équipe et qui a des joueurs qui ont côtoyé l’Euroleague comme Zack Wright. C’est très positif et il faut continuer sur cette lancée, sans oublier que l’objectif principal reste de gagner en championnat à Orléans et contre Cholet. »

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements