Le Mans va se renforcer à l’extérieur

Pascal Legendre
1

Erman Kunter le réclamait à corps et à cris. Son successeur au coaching Alexandre Ménard devrait obtenir satisfaction. Le Mans Sarthe Basket va enrôler d’ici peu un nouvel arrière étranger sachant qu’il n’a pour l’instant que trois non-JFL (Giordan Watson, Olivier Hanlan et Ryan Pearson) et un « Cotonou » (Mouph Yarou) dans son roster. C’est le président Christophe Le Bouille, très remonté après ses joueurs, qui le confirme à Ouest France, faisant le constat évident qu’il n’y a pas de leader dans son équipe.

« Il faut qu’un nouveau joueur nous rejoigne. Je n’ai pas une enveloppe formidable pour différentes raisons mais je suis prêt à prendre un risque financier car il faut vite quelqu’un pour apporter du peps. Il n’y a pas d’aboyeur. Je ne vais pas pouvoir tout changer mais je veux au moins tout essayer. »

Il faut dire que le MSB est sur une très mauvaise pente, n’ayant remporté qu’un seul de ses dix derniers matches, Basketball Champions League comprise. La perspective d’une 21e participation consécutive aux playoffs –un record national- s’est éloigné à tire-d’ailes après le camouflet subit à Antarès face au Paris-Levallois (44-68).

Chalon en demi-finale de Coupe de France

A priori, à 12 journées de la fin de la saison régulière, les Manceaux ne sont pas menacés par une relégation sachant qu’ils ont 4 victoires d’avance et le point-average favorable sur Orléans, le premier relégable. Mais Christophe Le Bouille se montre très prudent sur le sujet.

« Je pense aussi à sauver ce qui doit l’être. Il faut aussi regarder derrière nous. On a battu Orléans à l’arrache la semaine dernière, heureusement. Avec notre niveau actuel, on a évidemment zéro marge sur personne. Si on veut repartir sur quelque chose de plus sexy, de plus excitant la saison prochaine en redonnant du plaisir aux gens, attention à ne pas trop s’abîmer quand même. »

En attendant ce renfort, le MSB affronte demain mardi Chalon en demi-finale de la Coupe de France. Il est le tenant du trophée et aura l’avantage du terrain. Seulement vu leur dernière sortie pitoyable et l’aisance des Chalonnais face à l’ASVEL, ils ne partiront pas favoris, loin s’en faut.

Photo: Petr Cornelie (FIBA Europe)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. #MSB

    C'est quand même triste d'attendre aussi longtemps pour voir qu'il n'y a personne dans cette équipe qui mouille le maillot. Watson est plus efficace aux rebonds que les intérieurs. Aucun mouvement de balles, des joueurs statiques qui attendent pour shooter à 3pts. Certains adversaires ne doivent pas être trop fatigués (le défenseur d'Hanlan par exemple contre Sassari). Yarou peut pester après le public, mais quand les joueurs ne se donnent pas à fond le public se fatigue. Les travées d'Antares était bien vide mardi dernier. L'électrochoc du départ de Kunter n'aura pas eu lieu. Une bonne partie (voire l'intégralité) de l'équipe doit bouger…

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements