Et soudain, John Roberson loupa son lancer-franc…

Pascal Legendre
0

A 20 secondes de la fin du match, John Roberson, le meneur de Chalon qui tournait jusque là à 72 sur 75 aux lancers-francs, en manque deux à la suite ! Il est effondré et il reçoit le soutien moral de ses équipiers.

C’est un champion le petit bonhomme (1,80m) de Kansas City car il aussitôt il reprend ses esprits. Il chipe un ballon mais manque un tir à trois-points ouvert. Peu importe. Alors que son équipe est menée de trois points à trois secondes du buzzer, c’est lui qui a la balle et il hérite de deux nouveaux lancers.

John Roberson réussit le premier et rate volontairement le second qui rebondit sur le plexi et aussi sur l’arceau. S’en suit une bataille de chiffonniers au rebond. Malin, Axel Bouteille parvient à détourner la balle du côté de son pivot Moustapha Fall –encore une fois décisif hier avec 18 points, 10 rebonds et 32 d’évaluation- qui parvient à la glisser dans le cercle dans les ultimes dixièmes. Chalon gagne le droit de disputer les prolongations.

Dans les cinq minutes supplémentaires, les Chalonais, privés de Cameron Clark blessé à l’œil depuis le match de coupe de France au Mans- s’imposent 94-90.

Au final John Roberson n’a inscrit que 9 paniers sur les 13 tentés. Mais ainsi l’histoire est encore plus belle !

https://twitter.com/SFR_Sport/status/843178155267559424

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements