Limoges: Le Populaire agacé par le CSP

Pascal Legendre
1

Dans son édition matinale et sous la plume de Matthieu Marot, le journaliste qui suit l’équipe en permanence, Le Populaire a des mots très durs sur le Limoges CSP, ses joueurs, son coach, son staff, dans un article intitulé « Vivement que la plaisanterie se termine »

« Désormais pour supporter le Limoges CSP, mieux vaut être un doux rêveur et savoir fermer les yeux quand la situation l’exige. Il en va de sa propre santé mentale tant le gâchis de ces deux dernières saisons est à la hauteur de la joie procurée par les deux derniers titres de champion de France », estime le journaliste en préambule.

La goutte d’eau? Après avoir connu 11 longueurs d’avance, le CSP s’est liquéfié avant-hier lors des dernières minutes du match face au Paris-Levallois (76-84). Où étaient les patrons ? Il est vrai par exemple que l’Américain Jerome Randle a enchaîné deux productions indignes d’un MVP du championnat australien : 3/13 et 3 d’évaluation au Portel, 2/7 et 5 d’évaluation face au PL. Sur le terrain comme sur le banc, il n’avait pas l’air épanoui. Euphémisme. Le Populaire a observé que les sifflets tout d’abord réservés aux Landais Frédéric Fauthoux et Rémi Lesca se sont retournés en direction de l’équipe limougeaude.

« Quelques noms d’oiseaux fusaient même des tribunes à l’encontre de Frédéric Forte. Sale soirée pour le président limougeaud, obligé d’assurer le service après vente auprès de quelques Ultras Green un brin agacés par la triste tournure des événements. « Si t’es pas content, rends ta carte d’abonnement », osa même répondre le dirigeant limougeaud à un fan mécontent… »

A Limoges, le basket se vit toujours avec passion et seule la victoire est jolie, seule la première place est acceptable. Alors, même si mathématiquement les playoffs sont toujours abordables, Le Populaire se projette déjà en septembre :

« Il (le CSP) est en train de plancher sur les contours de son prochain effectif. Avec les seuls Fréjus Zerbo et Mathieu Wojciechowski encore sous contrat la saison prochaine, il repartira d’une feuille quasi blanche. Comme tous les étés. Il aura un nouvel entraîneur. Le onzième de l’ère Forte sans compter les intérims de Bertrand Parvaud et Jim Bilba. Sauf retournement de situation, il devrait s’agir de Kyle Milling, l’actuel coach de Hyères-Toulon. »

Mais d’ici là, soyons rassurés, il y aura quelques nouvelles étincelles.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Aumaitre

    Bonjour le csp prend le public pour un con Je me demande si certains joueurs ne sont pas payer part d’autre clubs avoir 11 points d’avance et se faire lessiver en trois minutes quel honte une équipe de trop payer tous des boeufs

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements