FFBB Livenews

Lattes-Montpellier: merci Elodie Godin !

Elodie Godin (1,91m) est une ancienne prodige du basket français. Appelée en équipe de France pour le championnat d’Europe 2003 en Grèce, elle assura 4,3 points et 6,4 rebonds en 15 minutes alors qu’elle n’avait que 18 ans et sortait de l’INSEP.

Elodie fut si demandée qu’elle transita par les deux clubs français les plus huppés de l’époque, Bourges (trois saisons) puis Valencienne (une saison). S’en suivit une longue carrière à l’étranger : Prague puis six saisons en Italie (Taranto et Schio). La Française excella tout au long de ses années dans deux secteurs, le rebond et la défense.

En équipe de France, elle dût faire face à une concurrence très vivace avec notamment le quatuor Sandrine Gruda, Isabelle Yacoubou, Emmeline Ndongue et Endy Miyem. Elle n’eut droit qu’à un rôle de backup. C’est elle qui choisit de prendre sa retraite internationale après la médaille d’argent obtenue aux Jeux Olympiques de Londres.

Son retour en France constitua une surprise et Lattes-Montpellier ne peut que se louer de ses services. Après ses titres de championne de France conquis avec Bourges (2006) et Valenciennes (2007), et les quatre de championne d’Italie, elle a remporté une autre couronne avec le BLMA la saison dernière.

Elodie Godin marquera aussi l’histoire du basket français pour avoir rendu publique sa relation avec la Néerlandaise Naomi Halman avec qui elle s’est ensuite mariée.

Samedi, Lattes-Montpellier, pourtant leader de la saison régulière, a eu très chaud lors de la manche aller des quarts de finale des playoffs face au Hainaut (76-75). Aussi bien lors du temps réglementaire que durant la prolongation, Elodie Godin a été épatante, cumulant 25 points (11/18 aux tirs dont un panier à trois-points), 9 rebonds pour 28 d’évaluation. Il est évident que sans elle, les Héraultaises seraient passées à la trappe.

A 31 ans, la native de Cherbourg a prévu à la rentrée de retourner à Bourges, son premier club professionnel, mais cette battante ne va pas se ménager dans les jours qui viennent pour offrir au BLMA une autre récompense.

Photo: FIBA Europe

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *