Europe Livenews

Helena Ciak et Koursk champions d’Europe

Helena Ciak (1,97m, 27 ans) a bien fait de s’exiler au fin fond de la Russie, au Dynamo Koursk; la voici championne d’Europe! Le Dynamo s’est imposé cet après-midi en finale de l’Euroleague au Fenerbahçe Istanbul, 77-63. Il avait fait un écart dans le deuxième quart-temps, se fit remonter dangereusement dans le troisième avant de donner un coup de rein décisif dans le quatrième. Il signe ainsi sa 18e victoire en 18 matches!

Comme en demi-finale, les Russes doivent une fière chandelle à Angel McCoughtry (1,85m, 30 ans, 20 points, 5 rebonds et 3 passes), une small forward championne olympique à Rio et qui a porté précédemment quatre saisons (2011 à 2015) le maillot du… Fenerbahçe. L’apport de deux autres Américaines a été fondamental, celui de l’intérieure Nneka Ogwumike (1,88m, 26 ans, 19 points et 10 rebonds) et de l’arrière Epiphanny Prince (1,75m, 29 ans, 18 points, 7 passes et 4 interceptions), qui dispose du passeport russe.

Cette finale d’Euroleague fut d’ailleurs très américanisée quand on sait que les piliers du Fenerbahçe sont l’intérieure star Candice Parker (1,93m, 30 ans, 18 points, 5 rebonds et 5 interceptions), la meneuse Allie Quigley (1,78m, 30 ans, 19 points, 5 rebonds), qui joue comme… Hongroise et le pivot Jantel Lavender (1,93m, 28 ans, 7 points, 9 rebonds).

Dans ce concert, la contribution de l’internationale française fut loin d’être anecdotique puisqu’elle a assuré 5 points et 4 rebonds en 26 minutes, alors que celle de Sandrine Gruda (5 points, 1 rebond et 3 balles perdues) a été en-dessous de ses standards.

C’est sinon l’aboutissement, du moins une étape très importante dans l’ascension fulgurante de cette fille d’un internationale polonais. Née à Dunkerque, Helena Ciak a passé sa jeunesse à Orléans et elle a fait son apprentissage loin des spotlights, en Ligue 2, à Roche Vendée puis Perpignan.

C’est sous la houlette du coach Valéry Demory à Lattes-Montpellier qu’elle a passé un cap avant d’effectuer deux saisons à Bourges avec qui elle a gagné il y a tout juste un an l’Eurocup. Helena compte aussi 60 sélections en équipe de France comme role player, dans l’ombre de… Sandrine Gruda.

La boxscore est ici.

 

 

 

Photo: FIBA Europe

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • DocTor_FLeeP dit :

    Après Sandrine Gruda et Celine Dumerc à Ekaterinbourg, Helena Ciak perpétue une tradition d'excellence made in France en Russie!