Livenews

BCL : l’AS Monaco échoue en demi-finale face à Banvit

Au Pabellon Santiago Martin de Tenerife, l’AS Monaco n’a pas tenu la distance. Les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont chuté en demi-finale face aux Turcs de Banvit, 83-74.

Pour entamer ce Final Four de Champions League, l’ASM a pu compter sur le retour aux affaires de Jamal Shuler qui, introduit dans le cinq de départ, a offert à la cinquantaine supporters monégasques ayant fait le déplacement un très beau 2/2 à 9 mètres et totalisé 8 points à la fin du premier quart. Agressifs des deux côtés du terrain, les Monégasques essayent alors de bloquer tant bien que mal le serial scoreur de Bandirma, Jordan Theodore, qui s’en sort avec 6 points après 10 minutes notamment grâce aux lancers.

Dernière possession. Banvit à la remise en jeu, Furkan Korkmaz attrape la gonfle à trois-points et fait sauter Sergii Gladyr une première fois avant de se faire contrer au buzzer par l’ailier monégasque. Après 10 minutes, Monaco est devant, 23-14, grâce à une belle adresse (6/13 à 2pts et 3/4 à 3pts).

Après avoir soufflé deux minutes, les hommes de Zvezdan Mitrovic ne reviennent pas sur le terrain de la meilleure des manières ratant pas mal de choses et perdant plusieurs ballons (6 à la mi-temps). Ce qui permet donc à Banvit de rattraper son retard peu à peu. Les Turcs sont à seulement quatre longueurs de Monaco à trois minutes de la pause grâce à deux paniers de suite inscrits par Gasper Vidmar. Avant la mi-temps, les Monégasques retrouvent toutes leurs sensations et terminent le quart-temps avec huit points d’avance (45-37).

Les Turcs finissent en force

Dans le 3e quart-temps, la Roca Team est hésitante et peine à trouver des solutions en attaque malgré un alley-oop conclu bar Bangaly Fofana en début de période. De l’autre côté du terrain les Monégasques tentent de repousser les offensives adverses à l’image du superbe contre de Sergii Gladyr sur Jordan Theodore. Mais le plaisir est de courte durée, Jeremy Chappell sort de sa boîte en inscrivant un shoot à trois-points important puis un autre à deux-points permettant aux siens de revenir à seulement deux petits points (55-53) avant que Gediminas Orelik ne fasse passer Bandirma devant au buzzer. 55-53 après 30 minutes de jeu.

Dans la dernière période c’est un mano à mano qui s’engage entre les deux équipes, Banvit parvint à prendre quelques points d’avance avant que l’ASM ne refasse son retard grâce à Dee Bost qui signe un coast-to-coast à toute vitesse s’offrant le panier plus la faute et le lancer bonus (60-60). En milieu de quart-temps Jamal Shuler rejoint le banc en se tenant la cuisse droite, lui qui sort tout juste de blessure. Yakuba Ouattara qui entre à sa place relance la Roca Team à trois-points et lui donnant deux points d’avance (68-66) mais la réponse est immédiate et vient du jeune Furkan Korkmaz (69-68).

Le suspense est totale A moins de deux minutes de la fin du match, Jordan Theodore rappelle qu’il fait partie des meilleurs attaquant de la compétition et inscrit un panier avec la faute offrant ainsi 6 points d’avance à Banvit (75-69). Jamal Shuler de retour sur le terrain redonne un peu d’espoir à l’ASM qui compte 3 points de retard à 50 secondes de la sirène finale avant que Korkmaz une nouvelle fois à 3-points (4/6 pour lui sur le match) apporte une grosse bouffée d’oxygène à son équipe qui reprend six longueurs d’avance (80-74). Sereins sur la ligne des lancers, les joueurs de Sasa Filipovski l’emportent au final, 83-74.

MVP de la rencontre, Jordan Theodore a compilé 21 points, 4 rebonds et 11 passes décisives pour une évaluation de 21. Du côté de Monaco, c’est Jamal Shuler qui s’en tire avec la meilleure copie (20 points pour une évaluation de 14).

L’AS Monaco croisera donc le fer dimanche avec Venise ou Tenerife pour tenter d’arracher la médaille de bronze.

La boxscore est ici.

Photo : BCL

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *