BCL FIBA Livenews

Patrick Comninos (CEO BCL) : « Nanterre nous a appelé il y a 3 semaines concernant le futur du vainqueur de la FIBA Europe Cup »

A l’occasion d’un point presse organiser à l’hôtel officiel du Final Four, Patrick Comninos, le CEO de la BCL, est revenu sur la première édition de la Champions League et sur la saison prochaine.

« C’était une excitante première saison. Nous avons essayé de développer une compétition qui sert aux clubs. L’Euroleague à une expérience de 15 ans, les organisations de la BCL, qui est une nouvelle compétition, ont dû travailler dur. »

En ce qui concerne le format de la Champions League, le nombre d’équipes sera revu à la baisse la saison prochaine.

« La chose importante pour la BCL, c’est de revenir à un format contenant 32 équipes. Cette saison, nous avons été victimes des arrivées tardives de trois équipes. A partir de ce moment-là, nous avions 35 équipes engagées et le dilemme était de savoir si nous acceptions seulement les faveurs de ces trois équipes ou si nous montions jusqu’à 40 équipes afin de laisser leur chance à d’autres clubs. Pour la saison prochaine, nous avons choisi de partir sur un format tout ce qu’il y a de plus standard avec la saison régulière ou 32 équipes seront engagées, 16 équipes qualifiées pour le second tour puis huit et enfin le Final Four qui se déroulera chez l’un des quatre qualifiés. Sur ces 32 formations, 24 seront directement sélectionnées et les huit spots restants seront distribués suite à des matchs de qualification. Les matchs en aller-retour font partie des principes fondamentaux du sport. Dans ces conditions, chaque panier compte pour la qualification tandis que ce n’est pas le cas sur des séries de trois ou cinq matchs. Dans ce genre de séries, il est familier de voir une équipe abandonner une fois qu’elle est menée de 10 ou 12 points afin de s’économiser pour le match suivant. Cette saison, 60% des matchs se sont joués à moins de 10 points. »

Le président de la BCL s’est également exprimé sur l’appellation « Champions League » qui a souvent fait débattre.

« Pour nous, Champions League signifie qu’on convie les meilleures équipes des différentes ligues domestiques dans notre compétition et le Final Four en est le meilleur exemple: Monaco est premier en France, Venise deuxième en Italie derrière Milan, Tenerife est une équipe du Top 4 espagnol et Banvit a remporté la Coupe de Turquie après avoir éliminé Galatasaray et l’Anadolu Efes. »

Patrick Comninos s’est également dit optimiste quant au futur choix des équipes.

« J’ai le sentiment que si les équipes ont le choix entre plusieurs compétitions, elles choisiront la BCL parce qu’elles savent désormais ce qu’on peut leur offrir que ce soit au niveau de l’organisation ou au niveau financier. […] Il a trois semaines, nous avons reçu un appel de Nanterre. Le club qui était en finale de la FIBA Europe Cup commençait à s’intéresser à la BCL et voulait savoir si le vainqueur de la FEC serait automatiquement qualifié pour la Champions League. Malheureusement, nous n’avons pas prévu une place en BCL pour le vainqueur de la FIBA Europe Cup mais comme Nanterre a remporté la Coupe de France, il n’y a plus de débat et par conséquent, cette équipe sera bien en BCL la saison prochaine ! En revanche, un spot en Euroleague pour le vainqueur de la Champions League devrait faire partie des discussions future, mais nous n’avons pas le contrôle là-dessus. »

Photo : ASVEL

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *