Villeurbanne met fin au rêve de Limoges de participer aux playoffs

La rédaction
1

A Beaublanc, hier soir, c’était comme si les playoffs avaient déjà commencé puisque les deux équipes jouaient -presque- sans filet et dans une atmosphère électrique. En s’appuyant sur son secteur intérieur, et en manquant un minimum de shoots (11/14), Limoges a réalisé une petite échappée dans le premier quart-temps (27-20) avant de se faire bien vite rattraper puis dépasser suite à un 12-0 de l’ASVEL. Dix-sept joueurs avaient participé à la marque sans qu’aucun ait atteint la dizaine. A la mi-temps, la marge des Villeurbannais était réduite à 46-42.

La grande différence s’est faite en défense, en fer forgé côté Villeurbannais visiblement plus dans leur élément hors de l’Astroballe, bien laxiste dans les rangs limougeauds parfois également statiques en attaque. Les Villeurbannais étaient très concentrés sur leur sujet, adroits à trois-points (12/24), et saluons le meilleur match de la saison, au meilleur moment, de Charles Kahudi (16 points, 5 rebonds, 4 passes, 3 interceptions) après sa longue indisponibilité suivie d’un temps de remise à niveau.

Alors qu’ils ont perdu William Bufford sur blessure (15 minutes de jeu seulement), Limoges s’en est beaucoup remis à son meneur américain Jérôme Randle (14 pts) et surtout à son shooteur slovène Klemen Prepelic (20 points), Monsieur 100 000 volts. C’est d’ailleurs suite à trois lancers consécutifs ratés par celui-ci que Villeurbanne s’est envolé, notamment grâce à la paire Casper Ware-David Andersen (15 points chacun), qui visiblement aiment l’odeur des playoffs. Score final: 90-81.

Après deux titres de champions de France (2014 et 15), Limoges se retrouve ainsi pour la deuxième fois aux portes des playoffs auxquels devraient logiquement participer Villeurbanne et Le Portel, au détriment de son voisin gravelinois.

Ils ont objectivement plus de qualités que nous”, a déclaré Dusko Vujosevic à France Bleu Limousin. “Nos rotations étaient limitées avec la blessure de Buford. Et on n’a pas eu d’avantage par rapport au fait de jouer à domicile. Les supporters ont fait ce qu’ils avaient à faire. Mais il n’y rien eu de plus pour dire que l’on jouait à Limoges ce soir. Merci à nos supporters pour leur combativité. Défensivement, notre deuxième quart temps est incompréhensible et inexplicable. On a été faible sur le jeu au large de David Andersen. Ils punissaient chacune de nos rotations par la passe supplémentaire. On aurait dû jouer plus dur, avec plus d’énergie et plus de caractère. Avec une défense comme ça, tu ne peux pas gagner.”

Il n’empêche que le passage du Monténégrin dans le Limousin se sera soldé par un énorme échec.

 

https://twitter.com/SFR_Sport/status/862017931189858305

 

Photo: Charles Kahudi (ASVEL), FIBA Europe).

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. Pabrayb

    Klemen Prepelic (20 points) Monsieur 100 000 volts.

    Mouais. A force de réclamer des fautes à chaque fois qu'il allait au cercle,au début de match, les arbitres l'ont vite eu dans le collimateur. Sa faute technique, d'ailleurs, n'est pas volée.

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements