Pro A : Monaco-ASVEL et Strasbourg-Pau, deux chocs qui sentent bon les playoffs

Cyril Camacho
0

Ca y’est, c’est parti ! Les playoffs débutent ce soir avec deux affiches de gala.

Monaco-ASVEL

Monaco a largement dominé la saison régulière avec un bilan de 30 victoires pour 4 défaites. De son côté l’ASVEL a lutté jusqu’à la dernière journée pour se qualifier en playoffs. Présentée comme cela, cette affiche semble déséquilibrée. Et pourtant … Depuis les retours au sein de la Green Team de Casper Ware, David Andersen et Livio Jean-Charles, l’ASVEL est beaucoup plus conquérante que précédemment. Si l’on ajoute à cela les mises à pied de Walter Hodge et Nikola Dragovic, on se retrouve presque avec le même groupe que celui qui avait été champion la saison dernière, après avoir sorti Monaco en demi-finale. Seuls DeMarcus Nelson et Bandja Sy sont venus s’ajouter à l’effectif. Seulement cette saison, Monaco est un véritable rouleau-compresseur. Emmenée par son trio de meneurs-arrières Dee Bost-Jamal Shuler-Zack Wright, la Roca Team n’a concédé qu’une seule défaite dans sa salle Gaston Médecin (le 4 décembre contre le Paris-Levallois), là où les Villeurbanais devront absolument s’imposer une fois durant cette série. Les hommes de J.D. Jackson savent ce qu’il leur reste à faire.

Strasbourg-Pau

Strasbourg à la quatrième place, c’était quasiment inespéré après le début de saison catastrophique pris par l’équipe alsacienne menée par Henrik Dettmann. Ecarté fin octobre après une seule victoire lors des six premières journées, le Finlandais est remplacé par Vincent Collet. Devant composer avec des joueurs qu’il n’a pas choisi (Ervin Walker, A.J. Slaughter, Erik Murphy) le coach historique de la SIG éprouve quelques difficultés au départ mais parvient finalement à redresser le navire strasbourgeois. Il s’appuie sur Paul Lacombe et Jérémy Leloup, des valeurs sûres de notre championnat pour parvenir à hisser le club dans les quatre premiers, ce qui lui octroie l’avantage du terrain.

Du côté béarnais, la saison a été très agitée aussi avec pas moins de 19 joueurs utilisés ! Ron Howard, Anthony Goods, Sek Henry, J.K. Edwards sont autant de joueurs à avoir porté à un moment de la saison le maillot de l’Elan mais à l’avoir remisé ensuite. Mais l’EBLO peut s’appuyer sur D.J. Cooper, meilleur passeur et MVP de la saison régulière. Ses lieutenants Antywane Robinson, Jean-Michel Mipoka, Alain Koffi sont un danger constant pour les défenses adverses, tout comme la révélation de cette fin de saison dans le Sud-Ouest, Taqwa Pinero.

La saison dernière, les deux équipes s’étaient déjà affrontées en quart de finale. Les Alsaciens étaient sortis vainqueurs du duel (2-0). Interrogé par Sud-Ouest, le coach Eric Bartecheky n’a pas oublié :

“Ce n’est pas la même équipe que l’année dernière, mais Strasbourg reste une très bonne équipe, avec le même coach. La façon d’appréhender le jeu reste la même. Il faut s’attendre à une opposition très forte, surtout à Strasbourg. On se prépare au mieux pour essayer de faire un coup là-bas.”

Photo : SIG Strasbourg

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements