Ekpe Udoh : des seconds rôles en NBA au titre de MVP du Final Four d’Euroleague

Dylan De Abreu
3

Pendant six saisons dans l’ombre des stars NBA, Ekpe Udoh a finalement décidé de traverser l’Atlantique en 2015 pour signer une saison avec le Fenerbahce.

Passé par Golden State, Milwaukee et les Los Angeles Clippers, l’ancien pensionnaire de Baylor compilait en moyenne 4 points et 3,2 rebonds en 17 minutes de temps de jeu dans le Grande Ligue. La saison dernière pour sa première expérience loin des Etats-Unis, Udoh s’est très bien adapté au jeu européen avec le Fener enregistrant ainsi 11,9 points et 5,8 rebonds de moyenne entre l’Euroleague et la première division turque.

Son premier exercice sur le Vieux Continent réussi en étant sacré champion de Turquie et vainqueur de la Coupe de Turquie, l’ancien Warrior a rempilé avec le club finaliste de l’Euroleague pour une saison avec une deuxième saison en option.

Sous les ordres du légendaire Zeljko Obradovic, Ekpe Udoh s’est encore plus imposé cette saison en tournant à 12,1 points, 7,8 rebonds, 2,2 passes décisives et 2,2 contres de moyenne pour une évaluation de 20,7 en Euroleague et 10,1 points, 5,5 rebonds et 2 assists en BSL. Parmi les leaders de son équipe, l’intérieur américain a terminé la saison régulière de C1 meilleur rebondeur, meilleur contreur, a été élu dans le meilleur cinq de l’année et faisait clairement partie de la discussion pour le titre de MVP.

Qualifié pour le Final Four avec le Fenerbahce, l’ancien pensionnaire de l’université de Michigan a d’abord été monumental face au Real Madrid en demi-finale en frôlant le triple-double (18 points, 12 rebonds, 8 passes décisives et 36 d’évaluation) avant de faire le job une nouvelle fois en finale face à l’Olympiakos (10 points, 9 rebonds et 4 assists), offrant ainsi le premier titre de son histoire en Euroleague au Fenerbahce qui plus est devant son public. Pour conclure ce week-end historique, Ekpe Udoh a été, sans contestation possible, élu MVP de ce Final Four 2017.

Tenté par un retour en NBA l’été dernier, le néo-champion d’Europe recevra sans doute plusieurs coups de fil des Etats-Unis dans les semaines à venir.

Photo : Euroleague

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

3 Responses
  1. JunkYardDog

    "l’ancien pensionnaire de l’université de Michigan"

    … euh non… bien tenté mais raté : Baylor

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements