Interview Livenews Premium

La stratégie numérique et réseaux sociaux de la FIBA

Si la FIBA possède plus de 3 500 000 likes sur sa page Facebook, c’est en partie grâce à ces deux hommes. Basket Europe a rencontré Nicolas Chapart et Rina Rasolofoniaina qui sont respectivement chef du pôle digital et responsable du contenu digital au siège de la FIBA à Genève. L’occasion de discuter de la stratégie digitale de la Fédération Internationale de basket.

Comment expliquez-vous la popularité dont jouit la FIBA sur les réseaux sociaux ?

Aujourd’hui une très grosse partie de la communication passe par le digital. C’est donc une chance que la FIBA ait un secteur aussi performant sur les réseaux sociaux. Nous diffusons des contenus principalement dans quatre langues qui sont le français, l’anglais, l’espagnol et le chinois. Mais, quand un championnat comme l’EuroBasket se déroule en Turquie, en Roumanie, en Finlande et en Israël, nous rajoutons les langues des pays organisateurs pour pouvoir réellement communiquer avec les populations locales. Selon les derniers rapports sortis (Redtorch, Sportcal, Burson Marsteller), nous sommes régulièrement dans le top 3 des fédérations les plus populaires sur le net. Certes, derrière le Football et le CIO qui sont encore difficile à atteindre pour nous, mais nous avons une progression digitale assez fulgurante ces dernières années, ce qui n’est pas le fruit du hasard. Depuis quatre ou cinq ans, nous avons restructuré le département digital en mettant en place une nouvelle stratégie. Nous nous sommes donnés les moyens d’obtenir cette croissance. Nous avons embauché beaucoup de nouveau personnel pour vraiment augmenter la croissance du digital et les résultats ont suivi. Sur le dernier rapport de Redtorch, nous pouvons voir que sur les publications de toutes les fédérations internationales sur Facebook, la FIBA possédait 66% des publications les plus populaires. Cela montre la manière dont nous interagissons avec les fans et nous pensons avoir des publications qui sont intéressantes pour eux. 

 

« Il faut savoir que le marché français est très particulier car les fans francophones semblent attachés à leur langue plus qu’ailleurs »

  Quel est la stratégie spécifique concernant la France ? 

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *