Livenews LNB ProA

Benjamin Sène : « J’ai encore la NBA dans un coin de ma tête »

Nouveau joueur de Gravelines, Benjamin Sène (1,88m, 23 ans) s’est prêté hier au jeu des questions-réponses avec les supporters maritimes.

Première info, on apprend que les contacts entre les deux parties ne datent pas d’hier :

« Il y avait déjà eu des contacts l’an dernier. Monsieur Monschau m’avait téléphoné pour me faire part du projet. Il fallait faire un choix… J’avais décidé de rester à Nancy une année supplémentaire… »

Benjamin Sène a ensuite été interrogé sur les raisons pour lesquelles il a accepté de rejoindre le Nord :

« Ce qui m’a beaucoup convaincu c’est le projet du coach (NDLR: Julien Mahé) qui m’a beaucoup plu. Pour moi c’est le meilleur projet qu’on ait pu me proposer, qui était le plus sérieux et qui avait le plus d’envie que je vienne ici. Pour moi c’était aussi quelque chose d’important et c’est ça qui m’a motivé à venir au BCM. »

Auteur d’une mauvaise saison à Nancy (6,1 points et 6,2 d’évaluation), Benjamin Sène a tenté d’en expliquer les causes :

« J’étais frustré par certaines choses qui se sont passées là-bas et je l’ai mal géré aussi. Ça s’est vu sur le terrain. C’est entièrement ma responsabilité. Mais j’ai fait un très gros travail sur moi depuis, j’ai su apprendre de mes erreurs, et je sais ce que je ne dois pas refaire. »

Le nouveau meneur du BCM a ensuite fait part de ses objectifs pour la saison à venir :

« Mon objectif personnel c’est déjà de retrouver le niveau que j’avais il y a deux ans. C’est quelque chose que j’ai fait et dont je sais que je suis capable de faire. Retrouver aussi cet impact que j’avais dans les matchs. Je sais que ça peut compter et je sais que l’on compte sur moi ici pour ça. Mon principal objectif personnel ça sera ça, d’avoir un impact positif sur l’équipe. […] Je vise toujours le plus haut niveau. Comme je suis encore assez jeune, j’ai encore la NBA dans un coin de ma tête même si ça serait très compliqué. Mais je ne pense à long terme, je me concentre sur la saison qui arrive, faire une bonne saison, gagner beaucoup de matchs ici au BCM. Sur une saison on ne sait jamais vraiment ce qu’il va pouvoir se passer. »

 

 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *