EDF Homme FFBB Livenews Premium

Analyse: Une équipe de France à l’heure européenne et des bizuths

 

L’ère Tony Parker a pris fin avec la retraite internationale du meilleur basketteur français de tous les temps après les Jeux Olympiques de Rio qui ont également donné l’occasion d’un dernier tour de piste de la paire guadeloupéenne Mickaël Gelabale-Florent Pietrus. Ce trio représente 567 sélections en équipe de France.

La nouvelle période qui s’ouvre devant nos yeux est à la fois originale et incertaine. Il n’y aura pas de compétition internationale l’été 2018, mais une Coupe du Monde l’année suivante qualificative pour les Jeux de Tokyo. Et durant les autres mois de l’année des « fenêtres » pour jouer des qualifications pour cette Coupe du Monde. Sans les joueurs NBA. Peut-être sans les joueurs d’Euroleague.

C’est ce nouveau contexte international qui a amené la fédération française a créé un Team France de 37 joueurs. L’Espagne a choisi une voie analogue mais en rassemblant temporairement cet été ceux qui participeront en septembre à l’EuroBasket et ceux qui joueront les premiers matches de qualifs en novembre. Vincent Collet a trié dans la liste élargie initiale 18 joueurs pour préparer, à partir de fin juillet, le voyage en Finlande -tour préliminaire-et, si tout se passe bien, en Turquie -tour final.

« C’est un projet global dont l’objectif est de s’adapter aux circonstances. Les circonstances se sont les nouveaux calendriers qui vont se présenter à nous », cadre le directeur technique national, Patrick Beesley. « Ce projet nécessite d’avoir le plus grand nombre de joueurs français mobilisables à tout moment. Là, Vincent va faire appel à 18 joueurs issus de ce Team France et ensuite il puisera dedans pour les matches de qualification à la Coupe du Monde. Je souhaite préciser que l’on a établi de nouvelles relations de proximité avec ce Team France. Les joueurs non retenus aujourd’hui ont été prévenus hier de façon directe sur la composition de l’équipe qui sera annoncée aujourd’hui. Et s’ils souhaitent venir aux matches, ils seront reçus comme des VIP. On veut vraiment affirmer que ces joueurs font partie d’un cadre collectif qui dépasse celui de ces dix-huit joueurs. »

 

Les absents ont toujours tort

Ceux dont on parle toujours en premier lieu, ce sont les absents. Et en la circonstance, deux têtes dépassent. Celles de Rudy Gobert (2,16m) et Nicolas Batum (2,03m). Le premier est devenu aux Utah Jazz l’un des meilleurs pivots du monde. Le second est depuis le championnat d’Europe de 2009 le couteau-suisse des Bleus même si sa sortie olympique a laissé un sacré goût d’inachevé. En résumé : les deux joueurs ont préféré donné la priorité à leur club NBA respectif qui leur a offert un pont en or serti de diamants. Temporairement ? Personne ne lit correctement dans le marc de café. On peut juste craindre que cela préfigure une tendance lourde. 

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Abonnements avec option "Magazine bimensuel" Cliquez-ici
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider
 
Eurobasket 2017 du 31 août au 17 septembre 2017

 

Rodrigue

BEAUBOIS

24/02/1988

1,88

Arrière

Baskonia Vitoria (Espagne)

Fabien

CAUSEUR

16/06/1987

1,95

Arrière

29

70

Brose Bamberg (Allemagne)

Nando

DE COLO

23/06/1987

1,95

Arrière

145

1483

CSKA Moscou (Russie)

Boris

DIAW

16/04/1982

2,05

Ailier fort

227

1943

Utah Jazz (NBA)

Antoine

DIOT

17/01/1989

1,91

Meneur

84

397

Valencia Basket (Espagne)

Moustapha

FALL

23/02/1992

2,18

Pivot

Élan Chalon

Evan

FOURNIER

29/10/1992

1,99

Arrière

40

237

Orlando Magic (NBA)

Thomas

HEURTEL

10/04/1989

1,88

Meneur

58

356

Efes Istanbul (Turquie)

Edwin

JACKSON

18/09/1989

1,90

Arrière

33

104

Movistar Estudiantes (Espagne)

Livio

JEAN-CHARLES

08/11/1993

2,06

Ailier fort

ASVEL Lyon-Villeurbanne

Louis

LABEYRIE

11/02/1992

2,09

Ailier fort

Paris Levallois

Joffrey

LAUVERGNE

30/09/1991

2,10

Pivot

73

567

Chicago Bulls (NBA)

Timothé

LUWAWU-CABARROT

09/05/1995

1,98

Ailier

Philadelphia 76ers (NBA)

Yakuba

OUATTARA

24/01/1992

1,91

Arrière

AS Monaco

Vincent

POIRIER

17/10/1993

2,13

Pivot

Paris-Levallois

Kévin

SERAPHIN

07/12/1989

2,06

Pivot

37

249

Indiana Pacers (NBA)

Kim

TILLIE

15/07/1988

2,08

Ailier fort

34

116

Baskonia Vitoria (Espagne)

Léo

WESTERMANN

24/07/1992

1,97

Meneur

14

32

Zalgiris Kaunas (Lituanie)

 

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *