Interview Livenews Premium

Interview Edwin Jackson : « L’offre chinoise, je l’ai acceptée directement »

Meilleur marqueur du championnat espagnol, Edwin Jackson (1,90m, 27 ans) sort d’une saison extraordinaire sur le plan individuel. Signataire d’un contrat en Chine, l’ancien Villeurbannais est revenu pour Basket Europe sur sa saison, sur l’équipe de France et sur ce qui l’attend en Chine. L’interview est en deux parties (la première est ici) et accessible à nos abonnées Premium (cliquez-ici pour vous abonner).

Pouvez vous maintenant nous parler de votre intersaison ? Avec qui avez-vous été en contact et qu’en est-il du choix que vous avez dû faire entre la Chine, l’Europe et la NBA ?

J’ai performé toute l’année donc forcément il y avait des équipes intéressées mais je n’ai même pas attendu. L’offre chinoise était tellement bonne que j’ai accepté directement. J’ai quelques offres de clubs d’Eurocup, il y a quelques clubs d’Euroleague qui ont dit qu’ils étaient très intéressés et qu’ils formuleraient une offre, mais après j’ai reçu l’offre de la Chine et j’ai tout de suite accepté. Ca représentait trop d’argent pour un court laps de temps et personne n’aurait été capable de me donner ça en Europe, c’est aussi simple que ça.

Suite à l’annonce de votre départ en Chine, il y a eu beaucoup de réactions et vous avez souvent répondu aux gens sur Twitter. Aviez-vous prévu de faire ça ?

Non, j’aime bien « faire réfléchir » et éveiller la curiosité. Sur Twitter, il y a aussi des gens qui prennent les choses trop à cœur mais j’aime bien échanger et avoir le point de vue des gens. De toute façon ça n’influencera pas mes choix, je n’attendais pas de conseils , c’est juste que j’aime bien voir la réaction des gens. Ca me fait rire. Comme quoi, les gens discutaient de mon choix mais Aaron Jackson (ndlr, joueur du CSKA Moscou cette saison) a signé là-bas, Keith Langford – le meilleur marqueur de l’Euroleague – aussi, Luis Scola a fini là-bas et Ioannis Bourousis vient de signer également donc les gens me font bien rire. Les clubs européens sont bien gentils mais à balancer de plus en plus de clopinettes, les joueurs ne vont pas rester en Europe. C’est notre métier avant tout.

 

« Etre dans une équipe qui ne joue qu’une fois par semaine c’est horrible. »

Quand vous avez accepté l’offre, vous avez appelé Guershon Yabusele pour avoir son ressenti sur comment ça s’est passé là-bas ?

Non, je ne l’ai pas appelé. J’y suis allé un peu tête baissée et j’ai trouvé que c’était aussi une super opportunité pour moi de connaître un autre pays, de voyager, de faire d’autres trucs et surtout de jouer parce que cette année en Europe j’ai fait 30 matchs en 10 mois et je peux vous dire que la saison est longue. Il va falloir trouver une solution parce que revenir le 15 août et jouer que 30 matchs alors qu’en NBA ils arrivent à en jouer 82 entre septembre et juin, c’est plus possible. Etre dans une équipe qui ne joue qu’une fois par semaine c’est horrible.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • OscarAbine dit :

    Merci beaucoup pour cette longue interview d'Edwin Jackson.
    C'est très intéressant et ça permet de mieux comprendre la personne que, personnellement, je trouve très intéressante (oui, je sais, répétition…). Il a sa façon à lui de penser, mais elle est structurée. Et loin d'être aussi binaire que certains veulent bien dire.
    Et pour le reste, il a de l'ambition, mais il montre qu'il a également les pieds sur terre, il sait où il en est. Bref, on peut que lui souhaiter le meilleur. En plus, la Chine, culturellement, c'est quand même vachement intéressant (si je gagnais un euro à chaque fois que j'écris ce mot, je serais riche…), il va s'éclater !

    Sinon, un petit cinq Aaron Jackson-Langford-Edwin Jackson-Scola-Bourousis, le tout coaché par Kazlauzkas, ça aurait une certaine allure… Mais je savais pas que Scola partait en Chine.

    Bref, bon vent à Edwin !

  • Sam dit :

    Il annonce qu'il part pour un contrat immanquable, trop d'argent, j'aime cette franchise. Je ne cautionne pas ce choix car il peut avoir un role important en europe mais au moins il ne se cache pas derrière des faux semblants pour justifier son choix.