EDF Homme FFBB Livenews Premium

Equipe de France : Comme un collier de diamants

Tony Parker a pris sa retraite internationale et pourtant jamais l’équipe de France n’a eu à disposition autant d’arrières de si haut niveau que l’Europe s’arrache. Ceux-ci ont tous connu des épreuves avant de briller de mille feux.

C’était lors de cette légendaire demi-finale de l’Euro 2013 face à l’Espagne. Les Bleus étaient embarqués sur le radeau de la Méduse. Moins 14 face aux Espagnols. Tony Parker avait pourtant tout donné pour empêcher la France de couler à pic. Le meneur des Spurs avaient inscrit 14 des 20 points de l’équipe avec un 7 sur 9 aux tirs alors que le reste de la troupe affichait un misérable 3 sur 20.

Le meilleur joueur français était à 31 ans au sommet de son art et la question brûlait les lèvres : que va-t-il se passer une fois que l’âge allait le contraindre à céder le témoin ? Cela faisait dix ans que l’équipe de France était victime d’un mal qui pouvait faire douter de sa capacité à demeurer dans le cercle de l’élite mondiale, la Parker dépendance.

Il y eut le coup de gueule du patron au vestiaire, une seconde mi-temps et une prolongation d’anthologie, avec un 9/13 aux tirs primés qui faisait suite à un 0/8 en première mi-temps et un renversement de situation comme jamais vu à tel niveau du côté des Bleus pour une victoire magistrale, 75-72.

Il y eut aussi l’émergence d’Antoine Diot. Ses 10 points, son 4/4 aux lancers-francs dans le money time, son panier à 9,50m en finale face à la Lituanie « L’Antoine que vous avez vu, c’est l’Antoine que j’ai toujours connu », témoignait Alexis Ajinça faisant référence au fait que le Burgien fut récompensé comme le meilleur cadet (U16) européen de sa génération. « Quand on jouait en jeunes, il marquait des paniers venus d’ailleurs, il n’avait pas peur aux lancers, toujours beaucoup de sang-froid. » Et si c’était lui l’héritier de TP ?

Ce fut ensuite le Mondial en Espagne. Sans Tony Parker, qui passait son tour. Sans Nando De Colo, blessé. Et avec Thomas Heurtel qui sortait de sa boîte comme un diable. Chacun se souvient de son culot monstre, de ses drives la mèche au vent. La France obtint une nouvelle victoire historique aux dépens de l’Espagne sur ses terres, sans Marc Gasol mais avec son frère ainé Pau. Cela faisait quarante-six ans que les Espagnols avaient marqué si peu de points dans un match officiel depuis les JO de Mexico en 1968 contre les Etats-Unis.

La suite de l’article est réservée à nos abonnés :

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photos: FIBA Europe et FFBB

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *