Euroleague Livenews

Français en Euroleague 2007/08 vs 2017/18 : Le grand chambardement

Retour en arrière. Il y a 10 ans, Roanne bat le SLUC Nancy en finale à Bercy (en clair sur France 3), Dee Spencer quitte la Pro A pour la Virtus Bologne, mais Marc Salyers, Aaron Harper et Jean-Denys Choulet restent pour jouer l’Euroleague dans la salle de Clermont car la Halle Vacheresse ne respecte pas son cahier des charges.

L’équipe de France, portée par Tony Parker et Tarik Kirksay (un naturalisé légitime, il a joué 6 saisons en LNB et sa femme est française) gagne de 36 points contre la Russie, à Paris-Coubertin, en match amical juste avant l’Euro 2007. Mais quelques semaines plus tard, elle perd en quart contre la même Russie puis contre la Croatie et la Slovénie pour terminer à la huitième et manquer le tournoi pré-olympique, qualificatif aux JO de Pékin.

Sur la saison d’Euroleague 2007-2008, les Roannais de Jean-Denys Choulet remportent 4 matchs (sur 14) dont deux contre Bamberg qui n’est pas encore la grosse machine européenne qu’elle est actuellement, mais aussi deux fois contre Rome. Marc Salyers marque 40 points contre le Fener. De son côté, Le Mans qui bénéficie du ranking et qui est qualifié pour trois ans d’affilé en Euroleague termine avec 2 victoires après 12 défaites consécutives en début de saison. Nicolas Batum marque 24 points pour 33 d’évaluation contre le Maccabi.

Cette saison, les uniques joueurs français à fouler les parquets d’Euroleague évoluaient dans les deux clubs tricolores. Aucun de nos compatriotes ne portaient alors les couleurs d’un étranger.

  • Roanne : Pierric Poupet, Raphael Wilson, Williams Soliman, Mo Koné, Pape Badiane, Laurent Cazalon, Marc Antoine Pellin
  • Le Mans : Nicolas Batum, Antoine Diot, Alain Koffi, Yannick Bokolo, Jerémy Leloup (plus Clément Allerme 2’46 au total)

Ce sont donc au total 12 joueurs (13 avec Clément Allerme) français en Euroleague lors de la saison 2007-2008.

Dix ans plus tard, la situation s’est entièrement renversée. Il n’y a plus de clubs français en Euroleague, encore moins de coach (il n’y en aucun dans un championnat étranger majeur) mais 13 joueurs avec des rôles majeurs dans des équipes qui jouent le titre chaque année et tous appartenant à la Team France ! En espérant qu’ils seront rendu disponibles par leurs équipes pour les fenêtres FIBA en novembre et en février.

Voici la liste des joueurs français qui évolueront en Euroleague en 2017/2018 :

  • CSKA Moscou : Nando De Colo, Léo Westermann
  • FC Barcelone : Kévin Séraphin, Thomas Heurtel, Adrien Moerman
  • Vitoria : Rodrigue Beaubois, Vincent Poirier
  • Real Madrid : Fabien Causeur
  • Olympiakos : Kim Tillie
  • Valence : Antoine Diot
  • Milan : Amath M’Baye
  • Zalgiris Kaunas : Axel Toupane
  • Etoile Rouge : Mathias Lessort

Total : 13

Un constat qui démontre la bonne qualité de la formation française (la France possède également le plus grand nombre de NBAers après les Etats-Unis et plus ou moins à égalité avec le Canada) mais qui souligne aussi l’urgence de la création d’un grand club, à Paris et/ou à Lyon pour rivaliser avec les ténors européens.

Photo : Euroleague

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Dewarpe dit :

    Bonjour,
    Petite précision.
    Roanne n'a pas joué la finale sur fr3 mais canal (étant Roannais je m'en souvient comme si c'était hier…)
    Et Aaron Harper est parti en même temps que Dee après le Titre 😉