FFBB Livenews

Léo Westermann : « L’Equipe de France, ça n’a pas encore vraiment commencé pour moi »

Avant d’affronter la Lituanie, et trois de ses anciens coéquipiers de Kaunas, Léo Westermann revient à Orléans avec plaisir. C’est là que le futur meneur du CSKA Moscou a effectué ses grands débuts en Bleu. 

C’était en 2012, en renfort après la blessure à la rétine de Tony Parker. Finalement, Westermann ne fera que quelques matchs de préparation avant de quitter le groupe en route pour les JO de Londres, mais le meneur en garde de bons souvenirs. 

Maintenant, cinq ans plus tard, il aspire à de nouvelles émotions sous la tunique tricolore. 

« Il y a eu beaucoup de hauts et de bas. Pour moi, ça n’a pas encore vraiment commencé », reconnaît-il sans fard dans la République du Centre. « J’ai été plus ou moins dans les équipes, dans les préparations mais je suis loin de ce que je voudrais en équipe de France. C’est dû à des problèmes d’opportunité, de blessures, des choix du coach. Pour moi, je le redis, ça n’a pas encore débuté, et j’espère que ça commencera cette année aux championnats d’Europe. »

En attendant de savoir s’il fera partie de la sélection finale (il devrait en être), Westermann nous donne un petit aperçu du travail réalisé par les Bleus depuis le rassemblement à l’INSEP fin juillet. 

« Les jambes sont un peu lourdes. On est tous dans le dur mais c’est pour mieux remonter plus tard. On s’entraîne bien, beaucoup. C’est important pour le groupe qui est nouveau et jeune. On a vraiment besoin de trouver des automatismes, et ça ne passe que par l’entraînement. »

Après la Tunisie à Pau, ce sont donc la Croatie et la Lituanie qui attendent les Bleus. Une montée crescendo qui fait précisément partie du programme de préparation à l’EuroBasket. 

Crédits photo : FFBB

Offre spéciale Noël - Basket Europe, choisissez votre cadeau
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *