Europe Livenews

La Lituanie avec Jonas Valanciunas, sans Domantas Sabonis

L’équipe lituanienne, qui affronte ce soir à Orléans la Croatie et demain la France, est en rodage comme en atteste ses deux échecs surprenants en ce début du mois d’août face à la Pologne (58-59) -malgré 14 points de Jonas Valanciunas- et la Géorgie (70-81).

Pourtant le coach Dainius Adomaitis, l’ancien joueur du BCM Gravelines, s’appuie sur huit joueurs qui étaient déjà présents lors de l’EuroBasket lorsque la Lituanie s’appropria la médaille d’argent. Dans la liste de pré-sélectionnés, on trouve une solide ossature de joueurs de la LKL -la ligue nationale- autour de quatre membres de la Liga espagnole et trois NBAers.

Robertas Javtokas a pris sa retraite alors que Paulius Jankunas, Antanas Kavaliauskas, et Domantas Sabonis (2,08m, 21 ans, 5,9 pts et 3,6 rbds en 2015-16 au Thunder d’Oklahoma) sont absents. Le fils du grand Arvidas Sabonis a semble t-il obéit à une injonction de son nouvel employeur, les Indiana Pacers.

A l’inverse, la Lituanie peut compter sur son pivot d’envergure international Jonas Valanciunas. Elu deux fois meilleur jeune européen de l’année (2011 et 2012), le pivot de 2,13m et 25 ans des Toronto Raptors vaut 12,0 points et 9,5 rebonds en NBA et sera un nouveau test d’envergure pour les intérieurs français.

Rappel : à  Rio, le meneur de Milan Mantas Kalnietis (18,0 points à 60,6% de réussite aux tirs et 7,5 passes pour 22 d’évaluation) avait rayonné avec un bon apport de l’ailier des New York Knicks Mindaukas Kuzminskas (10,8 pts et 4,5 rebonds)

Photo: Jonas Valanciunas

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *